Abdelmadjid Tebboune décide d'anticiper l'organisation des présidentielles - Maghreb Emergent

Abdelmadjid Tebboune décide d’anticiper l’organisation des présidentielles

Facebook
Twitter

Contre toute attente de l’opinion publique nationale, le président Abdelmadjid Tebboune a décidé ce jeudi 21 mars d’anticiper l’organisation des élections présidentielles le 7 septembre prochain.

Alors que le mandat présidentiel actuel d’Abdelmadjid Tebobune est prévu de prendre fin en décembre 2024, le président sortant a tenu ce jeudi une réunion avec les différents chefs des institutions de l’Etat, pour “étudier les préparatifs des prochaines élections présidentielles”, indique un communiqué de la présidence de la république.

Ils ont pris part à cette réunion, selon le même communiqué, le Président du Sénat, le Président de l’Assemblée populaire nationale, le Président de la Cour Constitutionnelle, le Premier ministre, le Chef d’état-major de l’Armée Nationale Populaire, le Directeur du Cabinet de la Présidence de la République, le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Urbanisme, et le Président de l’Autorité électorale nationale indépendante.

Le communiqué de la présidence de la république a précisé qu’il “a été décidé de tenir des élections présidentielles anticipées, dont la date a été fixée au samedi 7 septembre 2024 et le corps électoral sera convoqué le 8 juin 2024”. Toutefois, le communiqué de la présidence, n’évoque pas les raisons de l’anticipation des élections.

Il y a quelques jours, une polémique s’est éclatée sur les réseaux sociaux et des médias français, indiquant que les élections présidentielles algériennes, prévues en décembre prochain, “seront reportées jusqu’en 2025. Une polémique qui a été vite éteinte par un démenti relayé par des médias et partis politiques proches du pouvoir.

Facebook
Twitter