M A G H R E B

E M E R G E N T

Présidentielles 2014

Abdelmalek Sellal lance son compte Facebook et fait un pas vers la candidature présidentielle

Par Maghreb Émergent
janvier 15, 2014
Abdelmalek Sellal lance son compte Facebook et fait un pas vers la candidature présidentielle


[caption id="attachment_402" align="alignnone" width=""]Abdelmalek Sellal investi les réseaux sociaux. Prélude à l'annonce de sa candidature ? (Capture compte FB de Sellal)[/caption]

Le premier ministre Abdelmalek Sellal, que de nombreux observateurs et responsables politiques, créditent comme candidat potentiel à l’élection présidentielle, vient de créer son compte officiel sur Facebook.

 

La page Facebook a été créée mardi 14 janvier et compte déjà près de 14 000 fans, une performance remarquable, moins de 24 heures après son ouverture. Première particularité de cette apparition sur les réseaux sociaux, le compte a été crée dans le sillage de l’évacuation, lundi, du Président Abdelaziz Bouteflika à l’hôpital du Val de Grâce, officiellement pour un « contrôle de routine ». La page du Premier ministre comporte des articles de presse et une vidéo de sa dernière sortie à Ghardaia, où il a passé la fête du Mawlid Ennabaoui en compagnie de notabilités Ibadites et Malékites, dans un geste d’apaisement après les graves événements qui ont secoué la région ces dernières semaines. Dans les posts mis en ligne par le gestionnaire du compte, les commentaires sont soigneusement sélectionnés et mis en avant. Comme celui d'un fan du nom de Belaid Necib qui réagit à une photo de Sellal : « Mr le 1er Ministre vous avez fait un travail remarquable, n'écoutez que votre conscience, bon courage ».

L’autre particularité de cette apparition de Sellal sur le premier réseau social dans le monde et le plus célèbre en Algérie est que la page officielle est « sponsorisée », ou payante en d’autres termes. Cette option permet au propriétaire du compte d’avoir un meilleur référencement et d’être plus visible auprès du public ciblé et même "d'acheter" des fans et des clics sur sa page, ce qui explique le nombre impressionnant de « J'aime » récoltés en un laps de temps aussi court.
Candidat du consensus Bouteflika-ANP
Depuis plusieurs mois, Abdelmalek Sellal mène une campagne déguisée à travers une tournée non-stop dans les wilayas du pays, officiellement pour défendre les « réalisations » du président Bouteflika. Le Premier ministre a également profité de ces sorties pour distribuer des enveloppes, hors-budget de l’Etat, destinées à booster le développement local. Mais depuis sa visite à Biskra, début décembre, le discours de Abdelmalek Sellal a radicalement changé. Il parle désormais en son nom personnel et évoque de moins en moins celui de son Président, malade et effacé de la scène politique.

Une source bien informée auprès de l’armée algérienne avait confié en décembre à Maghreb Emergent que Abdelmalek Sellal était le nom sur lequel le président Bouteflika et l'armée, à travers le Département du renseignement et de la sécurité (DRS), se sont mis d'accord fin octobre dernier. « Bouteflika a fini par accepter de parler avec le général Toufik d'un candidat aux élections présidentielles qui ne soit pas lui-même. Le nom du Premier ministre est le seul qui a convenu aux deux parties », avait confié cette source.