Accord sur Djezzy : Cevital obtient contre ses parts 243 millions de dollars en obligations de Vimplecom - Maghreb Emergent

Accord sur Djezzy : Cevital obtient contre ses parts 243 millions de dollars en obligations de Vimplecom

Rebrab
Facebook
Twitter

Rebrab

 L’Algérie a conclut  un accord pour l’acquisition de Djezzy et paie plus de 2,6 milliards de dollars au russe VimpleCom. Cevital fait une bonne affaire.

 

 

2, 643 milliards de dollars, c’est le prix de cession accepté par l’Algérie pour acquérir les 51% du capital de Djezzy, nom commercial d’Orascom télécoms Algérie (OTA). Après un peu plus de quatre ans, l’Algérie prend 51% d’OTA et devient l’actionnaire principal. Le contentieux puis la transaction a été marqué par des longues négociations et des différends financiers et fiscaux avec le magnat égyptien Naguib Sawiris, propriétaire d’OTA, filiale d’Orascom télécoms Holding (OTH). Dans des points de vente de Djezzy, nom commercial d’OTA à Alger, des employés parlent d’un « grand soulagement”. Dans communiqué daté simultanément d’Amsterdam, siège de Vimplecom et du Caire, siège de sa filiale égyptienne GTH (Global télécoms holding, ex-OTH), la direction du 5eme mondial de la téléphonie mobile a annoncé la signature de l’accord avec la partie algérienne, représentée par le Fonds national d’investissements (FNI). Selon cet accord obtenu à l’arraché, OTA va distribuer immédiatement un dividende de 1,862 milliard de dollars à GTH, avant la clôture de la transaction, qui doit intervenir avant la fin de l’année 2014. Au final, GTH devrait empocher un gros pactole avec des dividendes de 4,0 milliards de dollars, après déduction des taxes et le règlement de ”tous les différends en suspens entre les parties et le paiement des amendes connexes”, indique le communiqué de Vimplecom. En outre, ”tous les profits seront utilisés pour rembourser les prêts d’actionnaires en circulation prévues par VimpelCom à GTH”, poursuit le même texte. OTA gardera le management de la nouvelle entité commerciale, le pacte d’actionnaire entre le FNI et GTH devant être signé avant la fin de l’année. Par ailleurs, Cevital, le groupe de l’industriel et homme d’affaires algérien Issad Rebrab, cède ses 3% de Djezzy à Vimpelcom pour 178 millions de dollars majoré d’un dividende de 56 millions de dollars. Ceivtal obtient la contrepartie de 234 millions de dollars en actions chez Vimplecom.  Le communiqué indique qu’un accord-cadre a été signé pour que GTH acquière les actions de Cevital et qu’en contrepartie « GTH transférera à Cevital les actions « d’une filiale » en obligations convertibles sur cinq ans émises par VimpelCom d’un montant de 234 millions de dollars.

 Soulagement

 ”C’est un gros, gros soulagement pour nous”, affirment à ME des agents de points de vente de Djezzy à Alger. Pour les employés de Djezzy, ”c’est aussi un grand moment d’émotion”. Récemment, M. Sellal Abdelmalek a confié à un proche, au sujet de ce dossier, que ”c’est un problème inutile et futile pour nous”. Jo Lunder, P-DG de Vimplecom, estime sur le site du groupe que cet accord ”représente un succès pour toutes les parties”. Et, pour ”VimpleCom et GTH, cette transaction fournit 4 milliards de dollars qui vont être utilisés pour le remboursement des dettes, alors que pour Djezzy et GTH, il met fin à notre différend avec l’Algérie et consolide notre position de leader en Algérie et nous permet de poursuivre nos investissements dans la technologie 3 G et de tirer profit pleinement du potentiel de croissance” du marché algérien. Djezzy, qui n’a pas encore déployé son offre 3 G sur le marché algérien, compte un peu plus de 18 millions de clients.

Facebook
Twitter