M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Algérie : La réutilisation des eaux usées ne dépasse pas les 10%

Par Maghreb Émergent
juillet 12, 2021
Algérie : La réutilisation des eaux usées ne dépasse pas les 10%

L’Algérie pourra atténuer la crise d’eau actuelle en réutilisant les eaux usées dans l’agriculture et l’industrie.

Négliger l’importance de la réutilisation des eaux usées est ‘’criminel’’, estime le Professeur en agronomie Brahim Mouhouche qui a été l’Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne.

« L’Algérie a besoin de beaucoup d’eau, il ne faut donc pas sous-estimer aucun secteur », dit-il en évoquant le recyclage des eaux usées. « Avec quelques 200 stations s’épuration des eaux usées à travers le territoire, on peut récupérer autour de 700 millions de mètres cubes d’eau. Mais d’après mes informations, moins de 10% de cette eau est réutilisée. C’est un crime, pour un pays qui manque d’eau », s’indigne le Pr Brahim Mouhouche.

« Les eaux de drainage, par exemple dans le sud du pays, peuvent aussi êtres recyclées », explique encore l’agronome qui précise que ces deux ressources peuvent êtres utilisées dans l’agriculture. « Même au niveau de l’industrie. Chaque grande unité industrielle doit avoir son système de récupération », poursuit-il. Le Pr Brahim Mouhouche insiste sur la nécessité d’économiser l’eau dans tous les secteurs, notamment dans l’agriculture.

« Le problème de l’eau ne dépend pas du ministre, il dépend de tout algérien », interpelle le Pr Brahim Mouhouche. Selon lui, chacun doit faire des efforts pour économiser l’eau et mieux la consommer. « L’Algérie n’a jamais eu beaucoup d’eau, nos ancêtres ont toujours vécu comme ça. Ils ont su comment gérer l’eau pour ne pas la gaspiller et ils lui ont donné sa valeur », rappelle-t-il. « Aujourd’hui, les gens croient que l’eau qui coule du robinet n’a pas de valeur », regrette-t-il.