Algérie: "La viande saisie en même temps que les 700 kg de cocaïne sera commercialisée" (Djellab) - Maghreb Emergent

Algérie: « La viande saisie en même temps que les 700 kg de cocaïne sera commercialisée » (Djellab)

Photo port d'Oran
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
La cargaison de viande est estimée à 350 tonnes. Une marchandise qui risque de devenir impropre à la consommation très prochainement selon l’APOCE.

Interrogé au sujet des 20 conteneurs de viande saisis, sur le même bateau transportant les 701 kg de cocaïne au port d’Oran, le 29 mai dernier, le ministre du Commerce, Said Djellab,  a assuré aujourd’hui que cette viande subit actuellement un contrôle de qualité « très strict », avant d’être soit commercialisé.

Le ministre a indiqué que les viandes avariées seront détruites ajoutant que les viandes saines seront commercialisées normalement sur le marché national.

La déclaration du ministre du Commerce intervient après un  communiqué rendu public par l’Association algérienne de protection et d’orientation des consommateurs et son environnement (APOCE) qui s’est interrogée sur le sort de 350 tonnes de viandes fraiches importées dans le cadre de l’affaire de la saisie des 701 kg de cocaïne au port d’Oran. L’APOCE a estimé la date de péremption de cette marchandise au 4 juillet courant.

Par ailleurs, Said Djellab a noté que des nouvelles mesures seront annoncées demain , concernant l’exportation des fruits et légumes. « Le refoulement de plusieurs cargaisons de fruits et légumes exportées par des opérateurs nationaux pour non-respect de plusieurs normes a induit le ministère du Commerce à l’organisation dès demain à Alger d’une rencontre en faveur de ces opérateurs afin de les orienter dans leurs démarches d’exportation », a-t-il souligné.  « Près de 80 exportateurs de fruit et légumes seront présents à cette rencontre », a-t-il conclu.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter