M A G H R E B

E M E R G E N T

Algérie

Algérie: le gouvernement revient sur les chiffres d’une année de crise

Par Nabil Mansouri
novembre 14, 2018
Algérie: le gouvernement revient sur les chiffres d’une année de crise
La loi d Finance de 2016, s’est présentée dans une conjoncture difficile, caractérisée par un amenuisement persistant des ressources, notamment la contraction des revenus pétroliers, induit par l’effondrement des cours des hydrocarbures dès 2014.

Cette situation a imposé à la loi de finance une prudence dans les perspectives d’engagement budgétaires et d’une attention particulière, compte tenu de l’incertitude des disponibilités financières nécessaires pour exécuter les différents programmes de développement entamés jusque-là.

Ainsi, l’Algérie a élaboré son budget 2016 sur la base d'un baril à 45 dollars et une baisse de 50% des revenus pétroliers. Le gouvernement  a également mis en place des mesures fiscales pour compenser une partie de cette baisse, en augmentant les prix des carburants et en limitant les importations et même a interrompre des projets d’infrastructures.

Ainsi, au titre de la fiscalité pétrolière global, le recouvrement effectué en 2016 était de 1.806.645.182.124,00 DA. Ce qui représente une régression de 20,7%, par rapport à 2015. Des chiffres qui reflètent une chute des revenus des exportations d'hydrocarbures estimés à 27,5 milliards de dollars en 2016.

Pour ce qui est de la répartition du produit de la fiscalité pétrolière,  93,13%  ont été versés au budget de l’Etat. Le reste de cette fiscalité a été réparti aux ; Fonds de régulation des recettes à hauteur de 5,45%, au profit de l’ALNAFT  à 0,15% et 1,27% ont été versé au profit du compte du « Fonds national pour la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables et de la cogénération ».

Par ailleurs, il est à noter que la contraction de la ressource budgétaire de 2016, a imposé la maîtrise de la dépense publique pour l’exercice à venir, à travers notamment l’adoption d’une démarche prudente en matière de prévision et d’exécution des dépenses budgétaires, pour éviter tout surcoût qui aggraverait le déficit budgétaire dont le niveau requiert une vigilance accrue.

A cet effet, une démarche réaliste a été est engagée, obéissant à la consolidation des mesures décidées par les pouvoirs publics, visant le renforcement des équilibres internes et externes du pays et la rationalisation   des dépenses publiques induites par l’évaluation de la finance publique et les impacts potentiels qui en découleraient.

ARTICLES SIMILAIRES

Á la une Actualités

FIA 2024 : 700 exposants venant de plus de 20 pays pour la 55e édition

La 55e édition de la Foire Internationale d’Alger (FIA) débute ce lundi au Palais des expositions des Pins maritimes à Alger. L’événement, qui se tiendra sur six jours, rassemble environ… Lire Plus

Actualités Algérie

Aéroport d’Alger : Mokhtar Mediouni installé à la tête de la SGSIA

Le ministère des Transports a annoncé la nomination du colonel à la retraite Said Mokhtar Mediouni à la tête de la société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires (SGISA),… Lire Plus

Actualités Algérie

L’industrie nationale en manque de matières premières et d’équipements (Enquête)

Une enquête de l’Office national des statistiques (ONS) révèle plusieurs obstacles affectant le secteur de l’industrie, principalement d’équipement et d’approvisionnement en matières premières, au cours du dernier trimestre de 2023…. Lire Plus

Actualités Algérie

Commerce : 14 nouveaux produits seront soumis au « contrôle scrupuleux » des prix par le ministère

Le ministère du Commerce envisage d’élargir la liste des produits dont les prix seront surveillés, selon Mohamed Mezghache, directeur général du Contrôle économique et de la Répression des fraudes au… Lire Plus

Cancer en Algérie
Actualités Algérie

Cancer en Algérie : Tebboune demande un rapport sur la situation dans 3 mois

Une commission de prévention et de lutte contre le cancer a été créée par décret présidentiel afin de superviser la prise en charge des patients atteints de cancer. Le président… Lire Plus