M A G H R E B

E M E R G E N T

Présidentielles 2014

Atlas TV appelle à la solidarité après sa mise sous scellés mardi en fin d’après-midi

Par Maghreb Émergent
mars 12, 2014
Atlas TV appelle à la solidarité après sa mise sous scellés mardi en fin d’après-midi

[caption id="attachment_1496" align="alignnone" width=""]ATLAS TVAtlas TV a un positionnement plutôt hostile au quatrième mandat du président Bouteflika (Ph Facebook)[/caption]

Des gendarmes en civil ont vidé et fermé le studio de la chaine privée algérienne Atlas TV sur ordre du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger ce mardi. Des protestations ont fusé notamment celle des dirigeants de la chaine.

 Hafnaoui Ghoul directeur à Atlas a lu, ce mardi en soirée, un bref communiqué en boucle sur la fréquence satellitaire réservée à la chaine, décrivant un assaut subit vers 15 heures par des gendarmes en civil et appelant au soutien du peuple algérien contre cette atteinte à la liberté de la presse et aux droits de l'homme ". Des gendarmes ont pris d'assaut le studio de notre chaine à Baba Ali (au sud d'Alger), brutalisé le gardien et séquestré nos équipes durant quatre heures. Ils ont emporté des caméras et des appareils d'enregistrement sans procéder à l’établissement d’un procès-verbal." Ils ont mis le studio sous scellés. Le siège principal d’Atlas TV à Birkhadem non loin des studios de Baba Ali a connu également une intervention des mêmes gendarmes. Les responsables éditoriaux de la chaine ont été "identifiés" par les gendarmes en civil qui disaient avoir été requis par le tribunal de Sidi M'hamed. Hafnaoui Ghoul a dénoncé cette pratique attentatoire aux libertés et a fait porter la responsabilité aux autorités "s'ils devaient arriver quelque chose de préjudiciable aux personnels de la chaine". Le SNJ, syndicat national des journalistes, a condamné la mise sous scellés du studio de Atlas TV, et le secrétaire général de la ligue des droits de l'homme a "déploré cette atteinte aux libertés" selon la chaine elle-même. Atlas TV a un positionnement éditorial plutôt hostile au projet d'un quatrième mandat du président Bouteflika. Hafnaoui Ghoul a été arrêté en marge d'un des rassemblements du mouvement "barakat". Cependant l'information judiciaire qui a amené l'ordre de mettre sous scellés le studio de la chaine était toujours inconnue en fin de soirée. Atlas TV a, sur les réseaux sociaux, la réputation d'être une chaine proche d'un des généraux importants du DRS.

ARTICLES SIMILAIRES

CPP

Le CPP se demande avec Zoubida Assoul pourquoi Gaïd Salah gagne t’il du temps ?

 Le café presse politique de cette semaine a décortiqué l’actualité avec une invité surprise.

CPP
Á la une CPP

Bouteflika 5 et Ennahar, CPP en mode « indigné » face à l’effondrement moral de l’Etat.

Le talk politique des journalistes a célébré le 64e anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne dans une ambiance spéciale faite d’appréhension et de colère contenue.

CPP
Á la une CPP

Bouhadja, généraux, Amir Dz ; le CPP tenu de décoder les guerres de fin de règne

Le café presse politique de Radio M a fait converger tous les points chauds de l’actualité – renversement Bouhadja, détention généraux, guerre contre la cyber-dissidence, vers le 5e mandat. Et cela… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP enquête au paradis de Khelil et dans l’enfer de Bajolet (vidéo)

  Le talk hebdomadaire de RadioM a poussé au plus loin les questions qu’ouvrent le brulot de l’ancien ambassadeur de France à Alger, la semaine ou les pots de vins… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP débriefe les généraux et le journaliste qui a vu Merkel (vidéo)

  Le café presse politique de Radio M a débriefé les messages codés de Merkel aux Algériens grâce au confrère Kamel Daoud un de ses interlocuteurs à Alger invité du… Lire Plus