Automobile : après le cahier des charges, les demandes d'agrément affluent au ministère de l'Industrie

Automobile : après le cahier des charges, les demandes d'agrément affluent au ministère de l'Industrie

La cadence dans le dossier de l’importation des véhicules s’accélère. Après la publication dans le journal officiel du nouveau cahier des charges, la semaine passée, les dossiers de demandes d’agrément affluent au niveau du ministère de l’Industrie.

En effet, selon le Directeur général du développement industriel au ministère de l’Industrie, Ahmed Salem Zaid, entre 110 à 120 concessionnaires ont déposé leurs dossiers de demande d’agréments pour l’importation des véhicules neufs.

Le même responsable, qui est intervenu ce mercredi sur les ondes de la radio nationale Chaine Une, a affirmé que la plupart des intéressés par cette activité « ont déposé leurs dossiers au niveau du ministère » et ces derniers doivent au préalable « obtenir directement un accord auprès de l’usine d’origine dans le pays d’origine ».

Au sujet des constructeurs automobiles intéressés pour monter un projet en Algérie, le Directeur général du développement industriel a révélé qu’il y a des négociations avec plusieurs marques, dont l’identité sera annoncée après le parachèvement des négociations.