Tunisie : Importante hausse des exportations de l’huile d’olive

Tunisie : Importante hausse des exportations de l’huile d’olive

La filière oléicole continue de booster les exportations agricoles tunisiennes en dépit de la baisse de la production. En effet, la Tunisie a engrangé 2,2 milliards de dinars (707 millions $) de recettes grâce à ses expéditions d’huile d’olive en 2021/2022. C’est ce qu’indique l’Observatoire national tunisien de l’agriculture (ONAGRI) dans son Bulletin d’information publié le lundi 21 novembre cité par l’agence Ecofin.

L’enveloppe annoncée affiche une hausse de 35,4 % par rapport au revenu obtenu au cours de la campagne précédente en dépit d’une baisse de 2,5 % enregistrée au niveau des volumes d’expéditions qui se sont établis à 206 000 tonnes contre 211 000 tonnes précédemment.

La principale destination de l’huile d’olive tunisienne demeure l’Union européenne (UE) qui représente plus de 65 % des expéditions en valeur. Ce débouché est suivi par les USA (17 %) et le Canada (7 %).

En ce qui concerne la campagne de commercialisation 2022/2023 qui a débuté le 30 octobre dernier, le prix maximum de cession du kilogramme d’olives s’est établi à 3,3 dinars (1,04 $), soit 65 % de plus par rapport au tarif de 2 dinars appliqué en 2021/2022.

Cette augmentation des prix de la matière première devrait aider les acteurs de la filière dans la mesure où l’appareil de production s’attend à une baisse du niveau de la récolte en raison du manque de précipitations et des vagues de chaleur observées dans les principales zones de cultures.

L’Office national de l’huile (ONH) estime d’ailleurs que la production d’huile d’olive devrait baisser de 16 % pour s’établir à seulement 200 000 tonnes en 2022/2023. Une baisse qui s’explique par les conditions climatiques défavorables enregistrées cet été dans le pays avec une longue sécheresse et des températures relativement élevées par rapport la moyenne saisonnière.