M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Banque : la BDL souffre de près de 250 milliards DA de créances impayées

Par Maghreb Émergent
décembre 2, 2023
Banque : la BDL souffre de près de 250 milliards DA de créances impayées

À fin décembre 2021, la banque de développement local «BDL » a enregistré un volume de créances impayées accumulées s'élevant à 248,42 Mrds de DA. Le recouvrement d'une partie de ces créances impayées, de 18,16 Mrds de DA, reste très modeste au regard des créances non performantes d’un montant de 364,29 Mrds de DA, note la Cour des comptes dans son dernier rapport.

Selon le même rapport, la banque ne recouvre qu'une infime partie de ces impayés, d’où l’incidence négative sur sa situation financière et ses résultats d’exploitation.

Le contrôle de la Cour des comptes, portant sur les conditions de recouvrement des créances commerciales, a révélé une hausse continue de la proportion des impayés dans l'encours total brut des crédits à la clientèle tout au long de la période 2019 à 2021, en raison d'une augmentation des créances non performantes. « Les encours de crédit accordés aux dispositifs aidés et aux entreprises privés affichent des taux élevés d’impayés, respectivement de 70,88% et 18,87% des encours correspondants, à fin 2021 », souligne le rapport.

Un manquement dans le fonctionnement des services de recouvrement

Selon la Cour des comptes, cette situation est favorisée par les déficiences liées aux conditions de fonctionnement des services de recouvrement dont les tâches et les responsabilités ne sont pas suffisamment définies et formalisées à la lumière de la nouvelle organisation mise en place, au cours de la période 2016 - 2020, et des changements qui sont intervenus par la suite dans l'administration interne.

De surcroît, le volet recouvrement des créances n'est pas bien organisé, ni suffisamment intégré au système d’information de la banque, d’où les difficultés de la direction de recouvrement des créances à utiliser les données comptables générées par la base de données aux fins de maximiser le recouvrement, estime la Cour.

Les prestations bancaires de la BDL incluent l'ensemble des produits classiques de prêt aux grandes entreprises et à la PME/PMI de tous les secteurs d'activité, les crédits aux particuliers et les crédits aux professions libérales.

Elle participe aussi aux financements publics et privés des grands projets d’investissement en consortium, notamment les programmes de l’AADL et LPP. Elle intervient également dans le financement des projets développés dans le cadre des dispositifs spécifiques d'aide à l'emploi mis en place par les pouvoirs publics (ANSEJ, CNAC et ANGEM).

La banque dispose d’un portefeuille clients diversifié de 1 461 772 clients à fin 2021, et gère environ 1 043 Mrds de DA de dépôts de clientèle et presque 1 097 Mrds de DA d’encours de crédits à la clientèle (crédits directs et crédits par signature).