Céréales : Les importations du blé français vers l’Algérie en chute - Maghreb Emergent

Céréales : Les importations du blé français vers l’Algérie en chute

Facebook
Twitter

Les importations de l’Algérie en blé en prévenance de France ont enregistré une chute libre pour l’année en cours. Selon le dernier rapport du conseil spécialisé grandes cultures-marchés céréaliers de FranceAgriMer, l’Algérie a importé, à la fin d’octobre 2023, seulement 157 000 tonnes de blé tendre français.

Cela représente une contraction notable des exportations françaises de blé tendre à destination de l’Algérie, du fait que ce chiffre est bien en deçà des 1,05 million de tonnes de blé importé par l’Algérie de France à la même période en 2022.

Ainsi, le déclin des exportations de blé français vers l’Algérie atteint 85 % par rapport à l’année précédente, où les importations algériennes s’élevaient à 650 298 tonnes à la même période en 2021.

La France qui est restée longtemps pôle majeur d’exportation de blé tendre vers l’Algérie, est en train de perdre peu à peu son monopole au profit d’une diversification des sources d’importations et de fluctuations des prix sur le marché international.

Elle fait désormais face à une concurrence acharnée de la Russie, leader mondial des exportations de blé, qui bénéficie de récoltes exceptionnelles et propose des tarifs compétitifs.

Facebook
Twitter