Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a annoncé l’ouverture de cinq nouveaux marchés de gros, nécessaires à la couverture des quatre région du pays, qui seront ouverts entre 2021 et 2020.

Ces nouvelles structures commerciales sont censées réduire la pression sur les marchés actuels et faciliter les opérations de distribution.

Selon le ministre, leur création permettra également de réduire les coûts de transport et de logistique.

Cette démarche du ministère du Commerce est revendiquée par les principaux acteurs et représentants du secteur. En mars 2020, le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar, appelait déjà à accélérer la création de marchés de gros des produits alimentaires pour organiser le marché, assurer un approvisionnement régulier et une meilleure maîtrise des prix.

A noter que, selon le ministère, le nombre de marchés de gros existants est de 45, implantés à travers le territoire national. Les Wilayas à vocation agricole notamment, qui n’en disposent pas sont : Ain Defla, Bouira, Tizi-Ouzou et Jijel. Les Wilayas qui disposent de plus d’un marché de gros, sont : Mascara (03), Batna (02), Khenchela (02) et Blida (02). 

 380 total views,  1 views today