«L’Afrique du Nord est la sous-région la plus touchée du continent africain, après l’Afrique australe, par la pandémie du COVID-19 et qui a rendu ses économies vulnérables”, a déclaré la secrétaire exécutive de la CEA, Verra Sangwe, lors de la 35ème réunion du Comité Intergouvernemental des Hauts Fonctionnaires et Experts (CIHFE) pour l’Afrique du Nord, qui s’est tenu en ligne le 17 novembre 2020.

Alors que l’Afrique du Nord était à mi-chemin de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) en 2019, “avec des progrès significatifs en matière de réduction de la pauvreté, d’accès à l’éducation et aux services de base, ces réalisations sont désormais menacées”, soulignent les experts de la CEA.

Mohamed Ferhane, directeur général des prévisions économiques et politiques au ministère algérien des Finances est désigné au cours de cette cession président de la 35e réunion du Comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et experts pour l’Afrique du Nord.

Dans son allucution d’ouverture, Mohamed Ferhane pense qu’il est “nécessaire de mettre en place un cadre de coopération et de coordination avec les partenaires au développement et en particulier la CEA, pour éviter la duplication des efforts et assurer l’efficacité des actions menées en appui au développement”.

Des recommandations pour plus d’intégration régionale

Les participants à la 35ème réunion du CIHFE ont également entamé des discussions sur des recommandations conjointes dans un certain nombre de domaines, notamment, ‘”le renforcement de l’intégration régionale en Afrique du Nord, notamment dans le cadre de la ZLECAf pour profiter pleinement de l’accord”.

Il a été aussi question de “d’intensifier la coopération entre les pays membres sur la réglementation du marché, l’éducation, la R&D, etc”. Ils recommandent d’offrir “aux entreprises nationales un accès plus large au marché, faciliter les investissements dans les infrastructures, adapter leurs systèmes éducatifs sous le contexte post COVID-19 et donner une meilleure position à l’Afrique du Nord dans les chaînes de valeur mondiales”

Les experts de la CEA ont appelé à “promouvoir l’adoption et l’adaptation des technologies numériques à travers le développement accéléré de l’administration électronique, les investissements dans les infrastructures numériques et le développement de l’économie numérique”.

Le point central des recommandation est celui de “l’introduction de changements de politique par l’adoption de la planification, la coordination, le suivi et l’évaluation des programmes de création d’emplois, ainsi que des indicateurs clairs de mesure de la performance”.

 480 total views,  3 views today