"Des ajustements de taux de change ne s’annoncent pas à la télévision" (Rachid Sekak)

"Des ajustements de taux de change ne s’annoncent pas à la télévision" (Rachid Sekak)

Dans ce court extrait de l’invité du direct de Radio M, la leçon de l’ancien banquier central aux politiques.

Abdelmadjid Tebboune a-t-il commis un impair en annonçant que l’appréciation du dinar de ces dernières semaines allait se poursuivre pour protéger les citoyens de l’inflation importée ? Pour l’ancien directeur de la dette à la banque d’Algérie, l’expert financier Rachid Sekak, la réponse ne fait aucun doute.

« Des ajustements de taux de change ne s’annoncent ni la télévision ni dans la presse » a-t-il affirmé dans l’Invité du direct, l’émission hebdomadaire de Radio M dédiée à l’économie. La faute à qui ?  Cet extrait vidéo nous le dit.

Pour en savoir plus sur le préjudice par anticipations négatives que provoquent les annonces a priori des ajustements de taux de change, écouter plus longuement Rachid Sekak invité de la chaine YouTube de Radio M.