M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Disponibilité des produits de large consommation : Zitouni dresse le bilan de 2023

Par Maghreb Émergent
janvier 31, 2024
Disponibilité des produits de large consommation : Zitouni dresse le bilan de 2023

En prévision du mois de Ramadhan, prévu dans un mois et dix jours, le ministre du Commerce s’est exprimé sur la disponibilité des produits de large consommation, affirmant que le « marché connait une stabilité » par rapport à l’année précédente.

La plupart des wilayas du pays ont connu une stabilité en termes de disponibilité des produits de première nécessité malgré des fluctuations, a affirmé le ministre du Commerce, Tayeb Zitoui, lors d’une réunion multisectorielle sur la politique du gouvernement en matière de régulation et d’approvisionnement du marché.

La perturbation dans la distribution de l’huile, du sucre, du lait et de la semoule a considérablement diminué au cours de l’année 2023, selon le ministre. Le nombre total des communes impactées par la perturbation de distribution de l’huile et du sucre est passé de 167 communes à 0 communes. De même, le nombre des communes ayant connu des fluctuations dans l'approvisionnement en semoule est passé de 148 à 0. Ces chiffres englobent les régions impactées sur l’ensemble du pays, selon Zitouni.

Quant à la distribution du lait, le nombre de communes impactées est passé de 527 communes à 8 communes dans les wilayas du sud. Ces dernières seront, selon le même responsable, approvisionnées en lait instantané subventionné.

En ce qui concerne l’approvisionnement en légumineuses, le ministre a également affirmé que le marché connaît « une stabilité, à l'exception des haricots et des pois-chiches (calibre 12), en attendant l'arrivée des cargaisons importées dans les prochains jours ».

Viandes importées

Les quantités de viandes blanches et rouges importées par les opérateurs publics et privés ont augmenté par rapport à l’année dernière, selon le ministre du Commerce. En chiffres, 7 375 tonnes de viandes rouges et blanches ont été importées au cours du mois de janvier, contre 2 501 tonnes en 2023. Dans les wilayas du Sud, le ministre a rappelé l'entrée de 284 892 têtes de bétail en 2023, contre 141 995 têtes de bétail en 2022. Rappelons que pendant le mois de Ramadhan, l’Algérie augmente les quantités des viandes importées mais elle ne parvient toujours pas à satisfaire la demande.

En prévision du mois de Ramadhan, prévu début mars, le gouvernement prévoit, comme chaque année, d’installer des marchés de proximité. Le programme de ces marchés sera fixé avant le 20 février prochain, et l’ouverture est prévue 15 jours avant le début du mois sacré.