Exportations hors hydrocarbures : l’Algérie prévoit un grand bond en avant cette année

Exportations hors hydrocarbures : l’Algérie prévoit un grand bond en avant cette année

L’Algérie s’apprête à atteindre un record en termes d’exportations hors hydrocarbures cette année. Après avoir atteint les 5 milliards de dollars en 2021, ce chiffre pourrait être largement dépassé en fin de l’année en cours.

Les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie, « pourront atteindre les 7 milliards de dollars cette année », rapporte ce jeudi, le directeur du suivi et de la promotion des initiatives commerciales au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Salim Karad.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, le responsable du ministère du Commerce a indiqué que les services de son département travaillent depuis 2020, sur un programme visant à promouvoir les exportations algériennes hors hydrocarbures. Un programme qui a abouti en 2021, à un résultat encourageant de 5 milliards de dollars d’exportations, a-t-il précisé.

De son côté, le consultant en export, Ali Bey Nasri, a affirmé à ce sujet, dans une intervention à la Radio nationale, que « cet exploit confirme la dynamique de développement de l’économie algérienne ».

Selon l’expert,« l’évolution des exportations est intimement liée aux investissements qui ont été réalisés ». Il recommande, dans ce sillage, l’élaboration d’une stratégie pour réaliser la durabilité de cette dynamique par l’attractivité des investissements et par des études sur les offres mondiales.

Ali Bey Nasri estime que l’Algérie s’achemine vers un excédent « record » de  20 milliards de dollars d’ici la fin de l’année et un taux de couverture import-export de 150%.