GNL : l'Algérie premier exportateur en Afrique en 2023 - Maghreb Emergent

GNL : l’Algérie premier exportateur en Afrique en 2023

Facebook
Twitter

Les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) de l’Algérie ont enregistré d’excellentes performances en 2023. L’Algérie devient ainsi le plus grand exportateur de GNL en Afrique, dépassant ainsi le Nigéria. Elle enregistre également le taux de croissance de ces exportations le plus élevé à l’échelle arabe.

En effet, selon un rapport publié, dimanche, par l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) sur l’évolution trimestrielle du GNL et de l’hydrogène et l’état de l’industrie en 2023, l’Organisation a fait savoir que “les exportations de l’Algérie en GNL ont connu une excellente performance l’année dernière en raison du taux de croissance remarquable réalisé contrairement à celui de 2022. L’Algérie a pu commercialiser son produit au moment où les pays de l’UE sont en quête de diversifier les sources d’approvisionnement”.

L’Algérie a ainsi exporté en 2023 un total de 13 millions de tonnes de GNL, chiffre le plus élevé depuis 2010, contre 10,2 millions de tonnes exportées en 2022 soit “un taux de croissance annuel de 26,1%, le taux le plus élevé à l’échelle arabe en 2023”, a précisé l’OPAEP dans son rapport.

L’Algérie a occupé, l’année dernière, “la première place en Afrique en tant que plus grand exportateur de GNL pour la première fois depuis 2010, dépassant ainsi le Nigéria qui a détenu cette place depuis plus d’une décennie”, lit-on encore dans le document.

L’Algérie confirme sa place de fournisseur fiable

“La Turquie occupe la première place sur la liste des pays importateurs de gaz liquéfié d’Algérie, avec plus de 4,3 millions de tonnes importés, chiffre qui dépasse les engagements convenus entre les deux partis fixés à 3,2 millions de tonnes par an, ce qui réaffirme la place de l’Algérie en tant que fournisseur fiable pour le marché turc”, lit-on dans le même communiqué.

La liste des grands importateurs de GNL algérien compte, également, la France qui occupe la deuxième place avec 3,2 millions de tonnes, l’Italie en troisième place avec un total de 1,8 million de tonnes, l’Espagne en quatrième place avec un total de 1,4 million de tonnes, ainsi que la Chine avec un total de 0,4 million de tonnes, ajoute l’organisation des pays arabes exportateurs de pétrole.

Le rapport indique que l’Algérie “fait partie des pays jouissant de relations stratégiques avec ses collaborateurs européens, ainsi que d’une grande crédibilité qui s’étend depuis des décennies en matière d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié et de gaz par pipeline, grâce à ce qu’elle possède comme infrastructures d’exportation, de stations de liquéfaction à Skikda et Arzew (Oran), ou de pipelines la reliant au marché européen comme l’Italie et l’Espagne”.

Facebook
Twitter