Ihsane El Kadi condamné en appel à 7 ans de prison dont 5 ans ferme - Maghreb Emergent

Ihsane El Kadi condamné en appel à 7 ans de prison dont 5 ans ferme

Facebook
Twitter

Un verdict choquant et injustifié a été prononcé par le juge Ali Achour à la cour d’appel d’Alger, ce dimanche 18 juin contre le directeur du pôle éditorial de Radio M et Maghreb Émergent, le journaliste Ihsane El Kadi.  La peine prononcée en première instance de 5 ans de prison, dont 3 ans ferme, a été aggravée.

Alors qu’il avait été condamné, le 2 avril dernier en première instance, par le tribunal de Sidi Mhamed, à cinq années de prison dont trois ans ferme, la peine contre le journaliste Ihsane El Kadi a été lourdement aggravée en appel.

Le même tribunal avait également prononcé la dissolution de la société « Interface Média », éditrice de « Radio M » et « Maghreb Emergent », avec la confiscation de ses biens et une amende de 10 millions de dinars et un million de dinars de dédommagement à l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), qui s’est constituée partie civile.

Rappelons que le journaliste Ihsane El Kadi a été arrêté, dans la nuit du 23 au 24 décembre 2022 à son domicile et placé, le 29 décembre 2022, en détention provisoire. Il est poursuivi sur la base des articles 95 et 95-bis du Code pénal relatifs à la « réception de fonds de l’étranger à des fins de propagande ». Des accusations contestées par les avocats de la défense.

Facebook
Twitter