Importation de médicaments : la facture ne dépassera pas le 1,2 milliard de dollars en 2021 (ministre) - Maghreb Emergent

Importation de médicaments : la facture ne dépassera pas le 1,2 milliard de dollars en 2021 (ministre)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le ministre de l’industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a révélé ce lundi que la facture d’imposition des médicaments de l’Algérie ne dépassera pas le 1,2 milliard de dollars pour l’année en cours.

Benbahmed, qui s’est exprimé sur les ondes de la radio nationale, a indiqué que cette baisse de l’importation, permettra à la production de dépasser les 2,1 milliards de dollars. « Aujourd’hui les produits que les Algériens pensent qu’ils sont importés, en réalité ils sont fabriqués sous licences par nos usines avec une main d’œuvre Algérienne, dont les laboratoires sont installés en Algérie », a-t-il affirmé.

Selon le ministre, trois médicaments sur quatre sont fabriqués en Algérie, soit une moyenne de 76%, « car dans les médicaments importés il y a ceux qui sont innovants et qui coûtent chers à des prix dépassant les milliers d’euros la boîte », a-t-il expliqué.

Pour l’invité de la radio national, « on ne pourra pas tout fabriquer mais. L’essentiel est d’avoir une politique de prise en charge des malades qui soit concertée, coordonnée et conforme ».

« Je peux vous assurer avec les milliards de dollars que nous dépensons chaque année, nous avons très largement les moyens de prendre en charge nos malades avec toutes pathologies confondues » a assuré le ministre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter