Intégration des agriculteurs aux circuits commerciaux : l'UNPA salue la décision ! - Maghreb Emergent

Intégration des agriculteurs aux circuits commerciaux : l’UNPA salue la décision !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

« Tous les frais de transport des produits des agriculteurs vers les espaces de vente (gros et détail) sont financés par les cotisations des agriculteurs, adhérents à des coopératives agricoles », a déclaré le Secrétaire général (SG) de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui.

En effet, la récente décision d’autoriser les agriculteurs à vendre directement leurs produits aux consommateurs à travers les marchés de gros et de détail a été saluée par (UNPA), qui considère que cette démarche est susceptible de « freiner la spéculation ».

Depuis quelques semaines déjà, la mercuriale bat des records de saison au niveau des marchés de détail de fruits et légumes, avec des prix souvent bien plus élevés que la moyenne, jugé aux antipodes de la réalité du pouvoir d’achat des ménages algériens.

Mohamed Alioui accueille favorablement cette instruction ministérielle qui contribuera selon lui, à « lutter contre la spéculation et à la hausse des prix des fruits et légumes pratiquées souvent par des intermédiaires illégaux ».

Il a soutenu que l’autorisation des agriculteurs à vendre sans intermédiaires leurs produits aux consommateurs constituait une « mesure susceptible de contribuer à freiner la spéculation en traquant les intermédiaires illégaux ».

Interrogé sur les frais de transport des produits agricoles vers les marchés de gros et de détail et leur éventuelle incidence sur les prix, M. Alioui a fait savoir que ces frais « seront prises en charge par les coopératives agricoles desquelles dépendent les agriculteurs ».

Concernant les espaces aménagés aux agriculteurs pour étaler leurs produits au niveau des marchés de gros et de détail relevant du ministère du Commerce, le Directeur général de la Régulation et l’organisation des marchés au même ministère, Sami Koli, a déclaré que cinq marchés de la SPA Magros ont déjà des espaces dédiés aux agriculteurs pour la vente directe de leurs produits aux consommateurs.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter