Internet fixe et mobile : les chiffres de l'ARPCE au 1er trimestre 2021 - Maghreb Emergent

Internet fixe et mobile : les chiffres de l’ARPCE au 1er trimestre 2021

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’activité d’internet fixe et mobile en Algérie touche plus de 43,5 millions d’abonnés au 1er trimestre 2021, tandis que le volume moyen mensuel du trafic de la Data consommée par abonné est de 3,74 Go, selon les derniers chiffres de l’autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE)

Plus de 43,5 millions d’abonnés à l’internet fixe (ADSL, FTTH et 4G LTE/Wimax) et mobile (3G et 4G) ont été enregistrés durant le 1er trimestre 2021 en Algérie, contre 41 millions durant la même période en 2020, selon le dernier rapport de l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE).

Le nombre d’abonnés à l’internet fixe a dépassé les 3,8 millions au 31 mars 2021 (3,7 millions durant la même période de 2020), et à l’internet mobile a enregistré plus de 39,6 millions durant le 1er semestre de 2021 (38,7 millions durant la même période de 2020), détaille le rapport, précisant que « 91,1 % du total des abonnés de l’internet en Algérie sont des abonnés de la téléphonie mobile, contre 8,8 % des abonnés de l’internet de téléphonie fixe ».

Sur les 3,8 millions d’abonnés à l’internet fixe, 2,5 millions étaient abonnés à l’internet haut débit (ADSL), 1,2 millions à la 4G LTE fixe, 92 937 à la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) et 443 à la technologie Wimax, entre autre.

Sur le nombre global d’abonnés à l’internet fixe (3,8 millions), 97,58 % étaient des abonnés résidentiels contre seulement 2,42 % d’abonnés professionnels.

Pour ce qui est des abonnés aux différentes offres internet fixe, 86,55% disposent de débits entre 4 Mégas et 10 Mégas, 13,01 % entre 10 Mégas et 20 Mégas et 0,32 % entre 20 Mégas et 100 Mégas et 0,02 % plus de 100 Mégas.

A la fin mars de l’année en cours, 52,61 % des ménages disposaient d’un accès internet fixe en Algérie.

Concernant le volume du trafic Data consommé, il est relevé un total du trafic consommé de 706  millions de Gigaoctet (Go), dont 629 millions de Go par les abonnés ADSL, 50 millions de Go par les abonnés 4G LTE fixe et 27 millions de Go par les abonnés FTTH.

La bande passante consommée durant le 1er trimestre 2021 était de 2220 Gbps (Gigabit/seconde) ou 2,2 Térabit/seconde.

Concernant le marché de l’internet mobile, plus de 39,6 millions d’abonnés actifs ont été enregistrés durant le 1er trimestre de 2021, contre 37,3 millions durant la même période de 2020.

Sur les 39,6 millions d’abonnés à l’internet mobile, 31 millions sont abonnés au réseau mobile 4G et 8,6 millions à la 3G, note l’APRCE, qui souligne que 97,74 % des usagers ont souscrit à des abonnements de type voix et Data contre seulement 2,26 % du total des abonnés, ont souscrit à des offres Data seulement.

Il est relevé, en outre, un volume de trafic Data consommé global dépassant les 445,6 millions de Go durant le 1er trimestre de l’année en cours, soit une augmentation de 29 % de la  consommation de la DATA en l’espace d’une année.

Le volume moyen mensuel du trafic de la Data consommée par abonné est de 3,74 Go durant le 1er trimestre 2021 avec un revenu mensuel moyen par abonné Data de 202 Dinars, relève le bilan. Le revenu mensuel moyen par abonné Data s’élève à 941 Dinars.

La bande passante internationale consommée durant le premier trimestre de l’année en cours a été évaluée à 663 Gbps.

A noter que ce rapport a été élaboré selon une population algérienne estimée à 44 millions et un nombre des ménages estimé à 7,33 millions, au 31 mars 2021.

Avec APS

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter