Jean Feminier : Un connaisseur du monde de l’entreprise algérienne

Jean Feminier : Un connaisseur du monde de l’entreprise algérienne

 

Ses anciens collaborateurs disent de lui qu’il est « Algérien de cœur ». Six années passées à la tête de deux entreprises algériennes, il garde un « profond attachement » au pays. Il parle, comme un algérien, (voir l’entretien) de « nos gouvernants », pour évoquer ses relations avec les autorités administratives du pays.

 

 

Il a dirigé, pendant 3 ans, « Jumbo Algérie » (la marque de bouillons en cubes), basée à Es-Senia (Oran), avant de prendre la Direction Générale du Groupe Hamoud Boualem durant deux années durant lesquels il a « conduit le changement de l’entreprise et ses réformes ». « Beaucoup de travail en peu de temps. Ce fut très dense, mais formidable », dit-il de ces deux expériences. A Hamoud Boualem, il avait pris en charge le « Développement dans le secteur des jus et de l’eau avec l’acquisition de la source d’eau de source des Monts de Dhaya, et l’acquisition de la source d’eau minérale Alama à Akbou ». Il y a eu également à son époque la « mise en place d’un ERP » (Enterprise Resource Planning), et la « structuration de l’entreprise afin d’accroitre les capacités de production au travers de l’acquisition d’un site de production à Boufarik ». En six ans, il a eu à côtoyer, des chefs d’entreprises bien établies (il dit avoir « beaucoup d’admiration » pour le patron de Cevital et le Président du FCE), mais il a également rencontré des jeunes promoteurs, des startups entrepreneurs, dont il salue l’« énergie débordante ».

L’Algérie a des talents

Quand on l’interroge avec une pointe de « pessimisme journalistique », il en est presque étonné, et n’hésite pas à répondre pour dissiper nos doutes : « Nous voyons tout de même autour de nous des créateurs d’entreprises qui ont du succès ». Pour lui, « la meilleure preuve » ce sont ces « grandes marques algériennes, notoirement connues par les consommateurs algériens ou d’origine algérienne ». Jean Feminier considère que « l’Algérie a des talents » dont « il faudrait en profiter dès à présent » pour renforcer l’économie, même s’il estime aussi qu’il est « compliqué parfois d’opérer » dans ce pays. En voyant ces « compétences », il se dit « confiant » du « potentiel de développement économique » de l’Algérie, de ses « belles marques », et pense que le pays « ne peut que bien aller dans le futur ». Jean Feminier compte plus de 20 d’expérience professionnelle dans le développement stratégique international, fusions et acquisitions, stratégies marketing, finance d’entreprise et dans la gestion des propriétés intellectuelles, dans l’industrie agro-alimentaire, la nutrition, les cosmétiques, l’industrie pharmaceutique et vétérinaire et les emballages alimentaires. Actuellement il est Président de H.B. International Brands S.A. (HBIB – Suisse) et a récemment rejoint Company Partners (Paris). Fondée en 2012, HBIB « s’appuie sur un réseau de partenaires dans 34 pays situés en Europe, Maghreb, Afrique Sahélienne, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Iran, Inde, Chine, et Asie du Sud Est ». Il est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Paris, et de TRIUM Global Executive MBA program (alliance entre NYU Stern, LES et HEC-Paris).

 

 

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *