M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

La refonte partielle des épreuves du BAC et la tripartite au devant de la scène dans la presse

Par Mohamed Zenina
juin 6, 2016
La refonte partielle des épreuves du BAC et la tripartite au devant de la scène dans la presse

Refonte partielle de certaines épreuves du baccalauréat 2016 et tripartite ont été au centre des commentaires de la presse ce lundi.

 

La presse a porté ce lundi, dans sa grande majorité, son attention sur la décision d’une refonte de certaines épreuves du baccalauréat 2016 et la tripartite qui a réuni dimanche gouvernement, syndicat et patronat.

Environ la moitié des candidats concernés par les épreuves partielles

Au sujet du premier point, Le Soir d’Algérie, écrit à la une que «50% des élèves devront repasser le bac», indiquant que «la filière scientifique est la plus touchée». «La ministre de l’Education nationale se réunira ce matin avec les syndicats autonomes, les associations des parents d’élèves et la presse pour donner les détails et fixer la date officielle de la deuxième session des épreuves partielles du bac», souligne le journal, ajoutant que «Sellal promet des sanctions» à l’encontre de «tous ceux qui sont impliqués et reconnus coupables dans cette affaire de fraude».

«Session partielle du bac..450 000 candidats concernés», annonce à la une El Watan qui précise que «sept matières sur les 38 prévues dans le programmes sont entachées de fraude et devront être repassées», à savoir : mathématiques, physique, sciences, français, anglais, histoire-géographie et philosophie. «Des responsables de l’Onec sur la sellette», ajoute le journal en évoquant l’enquête ouverte par la Gendarmerie nationale.

«Benghabrit devrait le confirmer aujourd’hui..une session du bac le 14 juin», écrit à la une Liberté qui indique que cette date «serait retenue pour le déroulement des épreuves, après un large tour de table entre le gouvernement, les syndicats et les organisation des parents d’élèves».

Proposition d’exclure l’Onec de la préparation et l’impression des sujets

El Kahbar annonce pour sa part à la une en grosses manchettes, une «proposition de charger l’armée d’imprimer les sujets»  et l’«exclusion de l’Office national des examens et concours (Onec) de l’impression des sujets».

«Des sources officielles ont dévoilé» au journal que «les procédures techniques relatives à la préservation du processus de préparation, d’impression et de distribution des sujets seront supervisées par une haute commission sécuritaire en collaboration avec le cabinet du ministère de l’Education nationale». Ces mêmes sources ont ajouté que «le Premier ministre Abdelmalek Sellal tranchera aujourd’hui au sujet d’une proposition avancée avant hier par une commission mixte visant à exclure l’Onec de l’opération d’impression des nouveaux sujets».

Tripartite : retraites et «nouveau modèle économique» au cœur de la rencontre

S’agissant de la tripartite, la question des retraites et le «nouveau modèle économique», ont été les sujets vedettes auxquels la majorité de la presse a consacré ses comptes rendus et commentaires.

«L’âge de départ en retraite ne sera pas relevé de 60 à 65 ans (…), le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a affirmé qu’il a été convenu entre les partenaires de la tripartite de fixer l’âge de départ à la retraite à 60 ans», écrit le journal électronique Tout Sur l’Algérie (TSA). «M. Sellal a annoncé un nouveau projet de loi modifiant l’ordonnance 97-13 instituant le départ à la retraite sans condition d’âge», poursuit le journal qui indique qu’«une commission sera mise sur pied pour élaborer ce projet de loi qui fixe l’âge de départ à la retraite à 60 ans».

Tripartite : une réunion qui n'apporte rien de nouveau

El Khabar titre quant à lui à la une «le gouvernement décrète un état ‘’d’urgence’’ pour éteindre le feu de la crise..une ‘’nouvelle’’ tripartite avec d’‘’anciennes solutions’’. Pour le journal «les solutions proposées par les partenaires lors de la tripartite ne diffèrent guère de celles proposées lors des éditions précédentes bien que la situation économique et financière précaire de l’Algérie connaît une autre orientation depuis le début de la crise de l’effondrement des cours des hydrocarbures depuis près de deux ans».

«Un ‘’modèle économique’’ sans ambitions..une tripartite pour limiter les dégâts», écrit à la une El Watan qui souligne également «l’âge de la retraite fixé à 60 ans», «moins de dépenses, retour à l’endettement», «Sellal évoque des ‘’lendemains incertains’’».  

Pour le journal, «la 19e réunion tripartite (…) n’a finalement rien dévoilé de bien notable sur le nouveau modèle de croissance économique, vanté pourtant depuis plusieurs mois par le gouvernement». «Une cure de rigueur budgétaire et d’austérité en somme, que le gouvernement veut administrer à petites doses en commençant par l’abrogation du dispositif de départ à la retraite sans condition d’âge».

Le Quotidien d’Oran titre pour sa part, «19e tripartite..nouveau modèle économique et…vieux réflexes».  «Hier les intervenants s’écoutaient parler avec la même intonation et la même suffisance d’il y a plusieurs années», selon le journal qui, dans un autre article, conclut qu’«en réalité et même quand il se pense sincèrement œuvrer dans l’intérêt national, le pouvoir agit de la pire manière qui soit à savoir: qu’il est seul à savoir ce qui est bien pour le pays (…) sa vision et son comportement sont aux antipodes de ceux que requiert une volonté de consolider le consensus national dont l’Algérie a besoin».    

 

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Gaz torchés : Sonatrach utilisera des images satellites pour mesurer ses émissions

Des images satellites de l’Agence spatiale algérienne (ASAL), seront utilisées par le groupe Sonatrach, afin de mesurer les émissions de gaz torchés et de méthane, a annoncé la compagnie. La… Lire Plus

Actualités

Sonatrach et Naturgy en passe de conclure un nouveau contrat gazier

Selon plusieurs médias espagnols, la compagnie nationale algérienne des hydrocarbures Sonatrach et l’entreprise espagnole Naturgy seraient sur le point de finaliser un nouveau contrat gazier. Les négociations entre les deux… Lire Plus

Actualités

Algérie : Le secteur public domine l’assurance dommages

Le secteur public continue de se tailler la part du lion des assurances dommages en Algérie. La part du secteur privé demeure faible malgré les efforts des assureurs privés. La… Lire Plus

Actualités

Bejaia : Tous les départs de feux sont éteints

Les efforts conjugués des agents de la Protection civile et des forêts, de la gendarmerie, de l’ANP et des citoyens ont permis l’extinction de tous les départs de feux enregistrés… Lire Plus

Actualités

Canicule : plusieurs incendies enregistrés en l’espace de 24h

La protection civile (PC) algérienne a maitrisé 26 incendies en l’espace de 24 heures dans plusieurs wilayas du pays. Selon la PC, les wilayas concernées sont principalement au centre et… Lire Plus