La Russie prépare la livraison de système de défense des avions et des hélicoptères (BKO) President-S pour l’Algérie - Maghreb Emergent

La Russie prépare la livraison de système de défense des avions et des hélicoptères (BKO) President-S pour l’Algérie

Facebook
Twitter

 

L’Algérie serait selon des médias russes en négociations pour l’achat de systèmes de défense de pointe pour les avions et hélicoptères dénommés  »BKO » Président-S.

 

 

La Russie prépare la livraison pour l’Algérie d’un système de défense embarqué pour les avions et hélicoptères contre les attaques aux missiles sol-air, rapporte lundi l’agence russe RIA Novosti. Ce système sophistiqués Président-S, (BKO)  »détecte automatiquement le lancement d’un missile et active l’utilisation d’interférences passives et actives dans les gammes infrarouges et radios, brouillant ainsi les systèmes d’autoguidage du missile et le redirigent vers de fausses cibles », explique le vice-directeur du Groupe de technologies radio-électroniques KRET, Igor Nassenkov. Ce système de protection de bord Président-S, est en réalité un système complexe mis sous forme de blocs pouvant être placés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du fuselage des avions et hélicoptères. Le montant du contrat et le nombre de commandes n’ont pas été précisés par les médias russes qui rapportent l’information.

Plusieurs commandes en 2015

L’Algérie a commandé à la Russie en 2015 le système de défense anti-aérienne le S400 Triumf, successeur du S300 PMU2, ainsi que des systèmes de courte et moyenne portée TOR-M2 et des BUK-M2. Dans le cadre de ce même contrat, l’Algérie a également commandé 42 modèles d’hélicoptères d’attaque et de combat Mi-28 Havoc. 14 avions militaires de combat Soukhoï, du modèle Su-30MKI, ont également été commandés à la Russie, et en juillet dernier, l’ANP a réceptionné deux des six hélicoptères Mil Mi-26 de ce même pays. L’Algérie a également réceptionné cette année des systèmes de défense antiaériens et antimissiles mobiles S-400 triumph (système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques). L’Algérie dispose depuis 2003 de trois régiments équipés de systèmes de missiles sol-air russes S-300, selon le blogue militaire russe  »bmpd ».

L’Egypte s’équipe aussi

L’Egypte est devenue depuis l’arrivée de Abdelfatah Al Sissi, l’un des clients favori de l’armement russe. En ce mois de novembre, l’Egypte a commandé la livraison de 50 hélicoptères Kamov Ka-52 Alligator, et d’autres hélicoptères de type KA-52. En aout denier, Vladimir Poutine offre à l’Egypte la vedette lance-missiles Molinia B32. Un contrat de 4 milliards de dollars a été conclu en février 2015, pour l’achat d’armes et de munitions à Moscow. Des systèmes de défense S300, des avions Mig 29, des Sukhoi 30 et des Yakovlev Yak-30, ont été commandés en 2014 par l’Egypte à l’industrie militaire russe, pour une valeur de 3 milliards de dollars. Pour rappel, l’armée égyptienne a également acheté en septembre, les deux porte avions vendus initialement par la France à la Russie, pour une valeur de 950 millions d’euros.

 

 

Facebook
Twitter