M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Le procureur de la CPI réclame des mandats d’arrêt contre Nétanyahou et son ministre de la Défense

Par Maghreb Émergent
mai 20, 2024
Le procureur de la CPI réclame des mandats d’arrêt contre Nétanyahou et son ministre de la Défense

Le procureur général de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a déclaré lundi 20 mai, avoir soumis une requête pour la délivrance d’un mandat d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et son ministre de la Défense pour des crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis dans la bande de Gaza.

Selon un communiqué du procureur de la CPI, qui siège à La Haye, le mandat d'arrêt sera émis "sur la base des éléments de preuve recueillis et examinés par mon bureau, j’ai des motifs raisonnables de croire que Benyamin Nétanyahou, le premier ministre d’Israël, et Yoav Gallant, le ministre de la défense d’Israël, portent la responsabilité pénale de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine".

Le procureur général leur reproche des crimes tels que « le fait d’affamer délibérément des civils », « homicide intentionnel » et « extermination et/ou meurtre », indique le communiqué. Karim Khan, ajoute que "nous affirmons que les crimes contre l’humanité visés dans les requêtes s’inscrivaient dans le prolongement d’une attaque généralisée et systématique dirigée contre la population civile palestinienne. D’après nos constatations, certains de ces crimes continuent d’être commis".

Le procureur de la CPI a également demandé des mandats d'arrêt contre le chef du Hamas Yahya Sinwar, Mohammed Al-Masri, le commandant en chef de la branche militaire du Hamas, largement connu sous le nom de Deif ; et Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas.

Avec AFP