M A G H R E B

E M E R G E N T

Internationale

La Tunisie devrait accueillir le 2 juin prochain une conférence internationale sur la situation en Libye

Par Yacine Temlali
mai 24, 2014
La Tunisie devrait accueillir le 2 juin prochain une conférence internationale sur la situation en Libye

[caption id="attachment_2878" align="alignnone" width=""]Le « Printemps libyen » a malheureusement bien décliné (dessin publié par le Daily Star, Beyrouth et repris par Le Courrier international).[/caption]

La rencontre serait précédée la veille, le 1er juin, d’une réunion des chefs de la diplomatie des Etats maghrébins. L’information a été donnée par le ministre tunisien des Affaires étrangères mais n’a pas encore été confirmée à Tripoli.

 

La situation chaotique en Libye devrait être au menu d’une conférence internationale prévue le 2 juin prochain en Tunisie, avec une réunion préparatoire la veille des chefs de la diplomatie des Etats maghrébins. L’information a été rapportée aujourd’hui par des radios tunisiennes, dont une, Mosaïque FM, affirme la tenir du ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamedi. Elle est corroborée par la tenue, jeudi au Caire, d’une réunion sur la Libye organisée par la Ligue arabe, ainsi que par la perspective d’organisation d’une autre à Alger autour du même ordre du jour, en marge de la conférence ministérielle du Mouvement des non Alignés qui aura lieu du 26 au mai prochains.

Selon le site internet de Mosaïque FM, le ministre tunisien des Affaires étrangères a déclaré sur les ondes de cette radio tunisienne qu'une conférence internationale sera tenue en Tunisie le 2 juin prochain pour « trouver une solution à la situation en Libye et aider les Libyens à sauver leur pays de la crise qui le touche actuellement ».

 

Pas de confirmation à Tripoli

 

A Tripoli, aucune information sur cette conférence n’avait été donnée samedi en milieu de journée. A Alger, on nous a seulement indiqué que le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s’était entretenu à Lisbonne, jeudi dernier, avec son homologue libyen Mohamed Abdelaziz, en marge de la réunion des pays membres du dialogue des 5+5.

Selon le ministre tunisien des Affaires étrangères cité par le site internet de Mosaïque FM, la conférence sur la Libye regroupera des représentants des cinq Etats maghrébins, des Etats-Unis, de pays européens, dont la France et l’Italie, et probablement des pays africains voisins de la Libye. Elle sera précédée, la veille, par une réunion des chefs de la diplomatie de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de la Libye et de la Mauritanie. Son objectif serait de faire le point sur la situation en Libye et de discuter des solutions urgentes à mettre en œuvre pour arrêter les violences armées qui ravagent ce pays.

 

Préparatifs à Alger

 

La réunion tenue jeudi dernier au Caire par le conseil de la Ligue arabe a eu lieu dans le cadre des consultations sur la situation en Libye. Menées par l’envoyé spécial de cette organisation pour ce pays, Nasser El Qidwa, ces consultations se sont déroulées en présence de délégués libyens. Elles ont débouché sur un appel à l’organisation d’une réunion à Alger des pays voisins de la Libye, dont ceux africains.

Cette réunion, à laquelle serait également représentée l’Union africaine, se tiendra en marge de la 17ème conférence ministérielle du Mouvement des non Alignés (26-29 mai 2014). Elle devrait être l’occasion d’unifier la position des pays maghrébins face aux Etats-Unis, la France et l’UE.