L'APOCE rappelle que le prix du pain reste inchangé - Maghreb Emergent

L’APOCE rappelle que le prix du pain reste inchangé

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’organisation de protection des consommateurs algériens monte au créneau et rappelle qu’à l’occasion de la nouvelle année, aucune augmentation du prix du pain n’est à l’ordre du jour. Le prix du pain ordinaire est réglementé et les boulangers ne peuvent l’augmenter sans décision gouvernementale. L’APOCE rappelle qu’elle prendra en considération toutes les plaintes des consommateurs relatives aux augmentations illégales des prix du pain ordinaire et demandera aux agences de régulation d’agir pour arrêter ces abus.


L’APOCE dit comprendre les préoccupations des boulangers sur les coûts de production élevés de cette matière, et sur le fait que « la tarification reste inchangée depuis un décret datant d’un quart de siècle, mais rappelle que la révision des prix devrait être le fait de toutes les parties impliquées ».


Tarifé à 7,50 et 8,50 DA, plus aucun boulanger ne propose de pains à ce prix-là. De 10 DA, le pain est passé allègrement à 15 DA la baguette normale. Et avec la même farine, de supposés pains améliorés sont proposé jusqu’à 25 et 50 DA. Pains d’orge et complets oscillent, selon le standing de la boulangerie, entre 20, 50 et 100 DA !

L’Algérien reste un gros consommateur de pain, avec plus de 48 millions de baguettes chaque jour.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter