Le cas de journaliste Ihsane El Kadi évoqué lors d’une rencontre Attaf-Blinkin à Washington - Maghreb Emergent

Le cas de journaliste Ihsane El Kadi évoqué lors d’une rencontre Attaf-Blinkin à Washington

ihsane
Facebook
Twitter

Le cas du journaliste Ihsane El Kadi, emprisonné depuis le 29 décembre 2022 et condamné en appel à sept ans de prison, dont cinq ans ferme, a été évoqué lors d’une rencontre à Washington entre le ministre des affaires étrangères, Ahmed Attaf et le secrétaire d’Etat américain Antony Blinkin.

La question épineuse des droits humains en Algérie fait partie des sujets qui ont été abordés entre Blinkin et Attaf, lors d’une rencontre, mercredi 9 août, à Washington. Le département d’Etat américain a indiqué, dans un communiqué, que le secrétaire d’Etat américain a félicité le ministre des affaires étrangères, Ahmed Attaf, pour l’élection de l’Algérie au Conseil de sécurité des Nations Unies tout en soulignant « l’importance de la protection des droits de la personne et des libertés fondamentales ». Selon le même communiqué, Antony Blinkin a « souligné la disponibilité des Etats-Unis pour établir un partenariat étroit sur toutes les questions soumises au Conseil de sécurité ».

Selon l’entourage du journaliste Ihsane El Kadi, le cas de ce dernier a été évoqué lors de cette rencontre. Rappelons qu’Ihsane El Kadi a été condamné en appel, le 18 juin 2023, à sept ans de prison, dont cinq ans fermes. Les locaux des médias qu’il dirige, Radio M et Maghreb Emergent, ont été mis sous scellés le 24 décembre 2022. La justice a également infligé une lourde amende à la société Interface Médias, éditrices de Radio M et de Maghreb Emergent, et prononcé sa dissolution par contumace .

L’Algérie, élu en novembre 2022, au Conseil de sécurité des Nations Unies, compte près de trois cent détenus d’opinion, sans compter les innombrables poursuites judiciaires ciblant des journalistes et des militants pro-démocratie.

M.B.

Facebook
Twitter