Les pays de l'UE restent les principaux partenaires commerciaux de l'Algérie - Maghreb Emergent

Les pays de l’UE restent les principaux partenaires commerciaux de l’Algérie

Facebook
Twitter

Au premier trimestre 2014, les importations algériennes de l’UE ont atteint 7,14 milliards de dollars américains (MDS USD) durant le 1er trimestre 2014, soit 51,60 % des importations globales du pays, alors que les exportations algériennes vers ces pays étaient de 10,93 MDS USD, représentant 66,55% des exportations globales du pays, constituées pour plus de 95% d’hydrocarbures et de leurs dérivés.

 

 

Près de 60% des échanges commerciaux de l’Algérie, réalisés durant le 1er trimestre 2014, ont été effectués avec les pays de l’Union européenne (UE) qui demeurent “les principaux partenaires du pays”, indique-t-on auprès des Douanes algériennes.

Le montant global des échanges commerciaux de l’Algérie réalisés durant les trois premiers mois 2014 a atteint 30,26 MDS USD, dont 18,07 MDS avec les pays de l’UE, soit 59,72%, précise le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis).

Les importations algériennes de l’UE ont atteint 7,14 MFS USD durant le 1er trimestre 2014, soit 51,60 % des importations globales du pays, alors que les exportations algériennes vers ces pays étaient de 10,93 MDS USD, représentant 66,55% des exportations globales du pays, constituées pour plus de 95% d’hydrocarbures et de leurs dérivés, selon les Douanes.

Comparativement à la même période de l’année écoulée, les importations et les exportations de l’Algérie vers cette communauté économique ont reculé, respectivement, de 7,87% et de 5,06%, indiquent les chiffres provisoires du centre, obtenus par l’APS.

 

L’Espagne 1er client, la Chine 1er fournisseur

 

A l’exception de la Chine et des Etats-Unis d’Amérique qui sont classés, respectivement, 1er et 6ème fournisseur de l’Algérie, le plus gros du commerce extérieur de l’Algérie s’effectue avec les pays de l’UE.

Au 1er trimestre 2014, l’Espagne a devancé l’Italie, se classant, 1er client de l’Algérie en absorbant près de 2,25 MDS USD (13,68%) de ses exportations. L’Italie en 2ème place avec 2,18 MDS USD (13,31%), suivie par la France avec 1,96 md USD (11,97%), la Grande Bretagne avec 1,61 md USD (9,82%) et enfin les Pays-Bas avec 1,52 md USD, soit près de 9,3% du total.

Pour ce qui est des fournisseurs de l’Algérie, la Chine demeure en tête du classement avec 1,87 MDS USD (13,52%) de l’ensemble, la France avec plus de 1,67 md USD (12,11%), suivie de l’Italie avec 1,26 md USD (9,15%), l’Espagne avec 1,21 md USD (8,78%), et l’Allemagne avec 810 millions USD 5,86%, ajoute-t-on de même source.

Les pays de l’Organisation du Commerce et du développement économique (OCDE), hors pays de l’UE, représentent 2,01 MDS USD, soit 14,52% des importations de l’Algérie, en hausse de 26,75%.

Les exportations de l’Algérie vers ces pays ont totalisé près de 2,49 MDS USD, soit 15,15% du total des ventes algériennes à l’étranger,

chutant de plus de 32% durant le 1er trimestre 2014 par rapport à la même période de l’année dernière.

Les échanges commerciaux de l’Algérie avec cette région, durant la même période de comparaison, sont réalisés essentiellement avec les USA qui occupe la 8ème place dans la liste des principaux clients du pays avec 602 millions USD (3,66%) du total et la 6ème dans le classement des principaux fournisseurs avec une valeur de 658 millions USD (4,76%).

La Turquie reste également “un important” partenaire pour l’Algérie puisque elle est classée 6ème client avec une valeur de 915 millions USD (5,57%) du total et 7ème fournisseur avec 488 millions USD (3,53%) du global.

 

L’Asie, principal concurrent de l’UE

 

Les pays de l’Asie reste le principale concurrent des pays de l’UE, leurs échanges commerciaux avec l’Algérie ont augmenté de plus de 33%, passant de 3,1 MDS USD à 4,04 MDS USD.

Les importations algériennes de l’Asie ont totalisé 2,82 MDS USD (20,42%) en hausse de 10,44%, alors que les exportations sont estimées à près de 1,22 MDS USD (7,42%) en hausse également de 123,67%, détaille le Cnis.

A l’intérieur de cette zone géographique, la Chine reste un “important” partenaire de l’Algérie, elle est classée 1er fournisseur du pays avec 1,87 md USD (13,52%) et 14ème client avec 352 millions USD (2,14%).

Le volume des échanges avec les pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) a diminué de 9,96% au 1er trimestre 2014 pour atteindre 1,12 md USD contre 1,24 md USD durant la même période en 2013.

Les échanges commerciaux avec les pays Arabe (hors UMA) ont baissé de 2,09%, pour totalisé 701 millions contre 716 millions durant la même période de comparaison.

Durant le 1er trimestre 2014, les exportations de l’Algérie ont atteint près de 16,43 MDS USD et les importations se sont établies à 13,83 MDS USD, ce qui c’est soldé par un excédent commercial de près de 2,6 MDS USD.

Facebook
Twitter