M A G H R E B

E M E R G E N T

Présidentielles 2014

Les présidentielles en direct : clôture du vote, début du dépouillement un taux de participation définitif de 51,70%

Par Yacine Temlali
avril 17, 2014
Les présidentielles en direct : clôture du vote, début du dépouillement un taux de participation définitif de 51,70%

 [caption id="attachment_2322" align="alignnone" width=""]Les six candidats à la présidence algérienne.[/caption]

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes. Les journalistes de la presse privée n'ont pas été autorisés à accéder à l'établissement scolaire où a voté le président Bouteflika en fauteuil roulant. Des recours ont été adressés aux commissions de surveillance des élections dans 7 wilayas (Mostaganem, Bouira, Tizi Ouzou, Béjaïa, Batna, El Tarf et Khenchela). Amar Saidani prédit la victoire de Bouteflika dès le premier tour.

22H45 : Le ministre de l'Intérieur Tayeb Belaiz a annoncé un taux de participation national et définitif de 51,70% (75% lors de la présidentielle de 2009). La wilaya qui a enregistré plus fort taux de participation est Relizane avec 82% tandis que la plus basse participation a été enregistrée à Tizi-Ouzou avec 20,01%.

20H : clôture des opérations de vote dans les 590 communes où il a été prolongé d'une heure. Début du dépouillement.

19H : Le taux de participation au scrutin a atteint 37,04% à 17 heures selon les statistiques du ministère de l'Intérieur.

19 H : Le vote a pris fin dans ma majorité des communes. Il a été prolongé d'une heure dans 590 communes de 36 wilayas du pays. Il s'agit de communes des wilayas d'Adrar, Chlef, Oum El Bouaghi, Biskra, Bechar, Blida, Bouira, Tamanrasset, Tlemcen, Tiaret, Alger, Djelfa, Jijel, Saïda, Skikda, Sidi Bel Abbès, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, Mascara, Ouargla, Oran, El-Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arreridj, El Tarf, Tindouf, El Oued, Khenchla, Aïn Defla, Naâma, Aïn Temouchent, Ghardaïa et Relizane.

18H : Le patron du FLN a déclaré à Tout sur l'Algérie que le candidat Abdekaziz Bouteflika " remportera ces élections avec 63% à 65% des suffrages exprimés ".  " Nous sommes très confiants et sûrs de la victoire ", a-t-il ajouté  prévoyant un taux de participation de les 68%.

15h49 : Le ministre de l'Intérieur Tayeb Belaiz annonce un taux de particpation nationale à 23,25% à 14h00.

14h24 : Selon un bilan rapporté par TSA, 19 gendarmes et 13 manifestants ont été blessés dans des affrontements qui ont eu lieu à Saharidj, dans  la wilaya Bouira. Le site d'information algérien précise que le vote a été interrompu également à Ahnif (dans la même wilaya), le centre de  vote de cette localité ayant été saccagé.

14h20 : Selon le président de la CNISEP, Fatah Boutbik il a été enregistré durant la matinée du jeudi des recours de sept wilayas liés, principalement, au « non-respect du cadre légal du vote d'ordre organisationnel ». Il s'agit des wilayas de Mostaganem, Bouira, Tizi Ouzou, Béjaïa, Batna, El Tarf et Khenchela.

13h28 : Le taux de participation, à 11h00, dans la wilaya de Boumerdes était de 4,36%. Le scrutin se déroule dans des conditions « ordinaires », comme nous avons eu à la constater dans divers centres de vote. A Corso, à l’école Madrassat Corso Al Jadida, réservée aux femmes, 87 votantes ont glissé leur bulletin de vote dans l'urne sur 36.661 inscrites. Parmi les représentants des six candidats, seuls ceux de Ali Benflis et Abdelaziz Bouteflika ont répondu présent dans les centres de vote.

13h09 : A Raffour, dans la wilaya de Bouira, de jeunes manifestants se sont attaqué à des centres de vote et brûlé les urnes, selon El Watan. La RN 26, qui relie Bouira à Béjaia est fermée à la circulation. Idem à M'chedallah, où des urnes ont également été détruites par le feu. On dénombre 45 blessés dans des affrontements entre manifestants et services de sécurité dans ces deux localités.

12h10 : Les Conditions de déroulement du scrutin sont bonnes, tout comme l'affluence ce matin, a déclaré le ministre algérien de l'Intérieur Tayeb Belaïz. Selon  lui, le taux de participation moyen à 10h était de 9,15%. Une forte participation a été enregistré à la même heure dans la wilaya de Tindouf, 25,67%, a-t-il souligné estimant que les taux enregistrés aujourd’hui sont plus élevés que ceux de la présidentielle de 2009.

12h : Dans une déclaration à Echourouk TV, la candidate  Louisa Hanoune se dit « optimiste » et critique « quiconque proclamerait sa victoire avant la fin du scrutin ».

11h30 : Ali Benflis, principal rival de Bouteflika, a voté dans le centre de vote Mohamed Allik à Hydra.

 

[caption id="attachment_2323" align="alignnone" width=""]Ali Beflis en train de voter dans son quartier, à Hydra (ph. APS).[/caption]

 

10H30. : 10H15. : le président Boutefika a voté dans un établissement scolaire d’El Biar, sur les hauteurs d’Alger. Il est arrivé au bureau de vote dans un fauteuil roulant accompagné de membres de sa famille. 

 

[caption id="attachment_2324" align="alignnone" width=""]Bouteflika ce matin, à son arrivée au bureau de vote de son quartier.[/caption]

 

10H. De sources concordantes, la presse privée n’a pas été autorisée à entrer au CEM El Bachir El Ibrahimi, à El Biar (Alger), où doit voter le président Bouteflika. Seuls des journalistes de la presse publique (écrite et télévisuelle) ont été autorisée à y accéder.

09 H.Ouverture des bureaux de vote. Quelque 23 millions d’électeurs appelés à voter.

Près de 23 millions d'électeurs algériens sont appelés à choisir le président de la République algérienne pour un mandat de cinq ans. Plus de 460.000 fonctionnaires sont mobilisés, pour encadrer ce scrutin, selon les chiffres officiels.

Ce matin : des urnes incendiées dans la commune de Mizrana, dans la wilaya de Tizi Ouzou selon le témoignage d’un citoyen rapporté par El Watan. Des jeunes manifestants se sont affrontés aux brigades antiémeute.

Les urnes ont été également brûlées A Rhafour, dans la commune de M’chedellah, wilaya de Bouira et des affrontements ont eu lieu entre manifestants appelant au boycott et forces de sécurité.

ARTICLES SIMILAIRES

CPP

Le CPP se demande avec Zoubida Assoul pourquoi Gaïd Salah gagne t’il du temps ?

 Le café presse politique de cette semaine a décortiqué l’actualité avec une invité surprise.

CPP
Á la une CPP

Bouteflika 5 et Ennahar, CPP en mode « indigné » face à l’effondrement moral de l’Etat.

Le talk politique des journalistes a célébré le 64e anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne dans une ambiance spéciale faite d’appréhension et de colère contenue.

CPP
Á la une CPP

Bouhadja, généraux, Amir Dz ; le CPP tenu de décoder les guerres de fin de règne

Le café presse politique de Radio M a fait converger tous les points chauds de l’actualité – renversement Bouhadja, détention généraux, guerre contre la cyber-dissidence, vers le 5e mandat. Et cela… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP enquête au paradis de Khelil et dans l’enfer de Bajolet (vidéo)

  Le talk hebdomadaire de RadioM a poussé au plus loin les questions qu’ouvrent le brulot de l’ancien ambassadeur de France à Alger, la semaine ou les pots de vins… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP débriefe les généraux et le journaliste qui a vu Merkel (vidéo)

  Le café presse politique de Radio M a débriefé les messages codés de Merkel aux Algériens grâce au confrère Kamel Daoud un de ses interlocuteurs à Alger invité du… Lire Plus