Mokrane Aït Larbi appelle à la libération des prisonniers d'opinion - Maghreb Emergent

Mokrane Aït Larbi appelle à la libération des prisonniers d’opinion

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
L’avocat et militant des droits humains, Me. Mokrane Ait Larbi appelle le pouvoir a libérer tous les détenus d’opinion à l’occasion de la fête de l’indépendance qui correspond avec ce vendredi 05 juillet dans un communiqué rendu public ce mercredi 3 juillet 2019.

« En ma qualité d’avocat des prisonniers d’opinion, de Louisa Hanoun à Lakhdar Bouregga, en passant par les porteurs de l’emblème amazigh, et plus généralement de tous les prisonniers d’opinion depuis des décennies, je demande au pouvoir et à l’occasion de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, la libération de tous les prisonniers d’opinion » a appelé Me. Ait Larbi.

Pour lui, « le pouvoir est dans l’incapacité de résoudre la crise de pouvoir. Et afin de détourner les regards des questions majeures qui préoccupent les Algériens, il renoue avec ses vieux réflexes en procédant à l’arrestation et à l’emprisonnement de dizaines de personnes pour leurs opinions politiques ».

D’ailleurs, « Hadj-Gharmoul est emprisonné pour avoir brandi une banderole pour dire « Non au cinquième mandat ». Louiza Hanoun est emprisonnée à cause des positions de son parti. Des dizaines de personnes ont été mises sous mandat de dépôt pour port ou détention de l’emblème amazigh. La dernière arrestation a ciblé le commandant de l’ALN, le moudjahid Lakhdar Bouregaa pour ses déclarations politiques » a-t-il expliqué.

A cet effet, l’avocat des prisonniers d’opinion note que la libération de tous les prisonniers d’opinion, « est une condition primordiale pour la construction de l’Algérie nouvelle, l’Algérie des libertés, des droits, de la justice sociale et de l’égalité, après le démantèlement du système par les moyens pacifique ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter