Ouverture du Forum mondial sur les réfugiés : au menu, 114 millions de déplacés - Maghreb Emergent

Ouverture du Forum mondial sur les réfugiés : au menu, 114 millions de déplacés

Facebook
Twitter

Des milliers de responsables des Nations unies, d’hommes politiques et des représentants d’organisations internationales se réunissent mercredi à Genève, en Suisse, pour participer au Forum mondial sur les réfugiés, alors que le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) estime que de nombreux pays occidentaux décrivent les réfugiés comme une menace.

Quelque 114 millions de personnes dans le monde ont été déplacées, dont environ 40 millions de réfugiés qui fuient des conflits actifs, notamment au Soudan et en Ukraine.

Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déclaré que de nombreux hommes politiques occidentaux devenaient moins accueillants face à cet énorme défi.

“Il est très facile de dire: “Soyez prudents. Ces gens arrivent. Ils volent vos emplois, ils menacent votre sécurité, vos valeurs’, et de gagner des voix comme ça”, a dit Filippo Grandi à Reuters. “Vous ne vous débarrasserez pas du problème. Le problème demeurera et vous aurez fait quelque chose de mal”, a-t-il ajouté.

“La bonne décision est plus compliquée, moins facile à expliquer à l’opinion publique (…) mais cela reste possible. Les systèmes peuvent être améliorés, l’intégration peut être renforcée.”

Filippo Grandi n’a pas nommé de gouvernement, mais il a par le passé estimé que le programme britannique de renvoi des demandeurs d’asile au Rwanda était “entièrement mauvais”. Il a également suggéré des améliorations pour les politiques américaines en matière de migrants.

Le HCR organise le Forum mondial sur les réfugiés tous les quatre ans, dans le cadre d’une structure existante visant à partager équitablement les responsabilités en matière de réfugiés.

Plus de 4.000 personnes sont attendues à Genève, dont huit chefs d’État et une trentaine de ministres des Affaires étrangères. Les réfugiés eux-mêmes représentent environ 10% des participants.

Filippo Grandi a déclaré qu’il espérait que des promesses de financement seraient également faites, ajoutant qu’il y avait également une “grande incertitude” concernant le montant que les principaux donateurs du HCR, les Etats-Unis et l’Allemagne, pourraient allouer en 2024.

Le Haut-Commissaire pour les réfugiés a dit espérer que l’événement attirerait également l’attention sur d’autres crises, comme celle qui se déroule au Soudan, où le conflit qui oppose l’armée soudanaise aux paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) a provoqué le déplacement de près de 1,1 million de personnes.

Avec Reuters

Facebook
Twitter