Accusée d’instrumentaliser les victimes de Gaza : Zara retire sa campagne de pub et s’excuse - Maghreb Emergent

Accusée d’instrumentaliser les victimes de Gaza : Zara retire sa campagne de pub et s’excuse

Facebook
Twitter

Accusée d’instrumentaliser les victimes palestiniennes à des fins marketing, la marque de prêt-à-porter espagnole a retiré sa campagne de publicité et présenté ses excuses.

En effet, l’enseigne espagnole de prêt-à-porter Zara a dû retirer une campagne publicitaire dont les images ressemblaient, selon des internautes, à des clichés pris à Gaza.

A l’heure où fusent les appels au boycott de grandes marques, le géant du prêt-à-porter espagnol Zara fait face à de nombreuses critiques après le lancement d’une campagne de publicité accusée d’utiliser les victimes palestiniens comme un outil marketing.

Il s’agit d’images ressemblant à des clichés de victimes pris dans la bande de Gaza, selon des internautes. Si l’enseigne s’est défendue de tout parallèle intentionnel, elle a dû retirer sa campagne de publicité. « Certains clients se sont sentis offensés par ces images, désormais supprimées, et y ont vu quelque chose de très éloigné de ce qui était prévu lors de leur création », a indiqué Zara, marque phare du numéro un mondial du prêt-à-porter Inditex, dans un communiqué publié mardi 12 décembre sur les réseaux sociaux.

Facebook
Twitter