Pêche : l’Algérie exporte 35 millions DUS de produits halieutiques vivant, frais et congelés vers l’Afrique - Maghreb Emergent

Pêche : l’Algérie exporte 35 millions DUS de produits halieutiques vivant, frais et congelés vers l’Afrique

Pêche
Facebook
Twitter

Plus de 35 millions de dollars d’exportations algériennes de produits de la pêche et de l’aquaculture ont été destinés aux pays africains cette année. Les principales exportations sont les produits halieutiques expédiés à l’état vivant, frais et congelés dont le thon rouge, les crustacés, les mollusques céphalopodes et certaines autres espèces de poisson.

Selon le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Ahmed Badani, qui s’est exprimé lundi, sur radio « Ifrikya FM », le secteur de la pêche renferme un “très grand potentiel d’exportation vers les pays africains, notamment dans le cadre de la Zlecaf”.

En rappelant que l’Algérie dispose de 23 unités de transformation qui assurent annuellement près de 20.000 tonnes de produits transformés, le ministre a fait savoir qu'”actuellement des tentatives d’exportations de ces produits vers les pays africains sont en cours d’exploration et d’étude, notamment avec l’ouverture de deux banques algériennes en Mauritanie et au Sénégal”.

Appel à l’exportation de navires construits localement

Par ailleurs, et concernant la construction navale, le ministre a souligné qu'”une importance majeure est réservée à cette industrie” se traduisant par la construction de trois grands navires de pêche de 35 mètres et le lancement de la fabrication de 9 autres grands navires destinés à la pêche hauturière.

A ce propos, il a rappelé qu’un opérateur privé a exporté dernièrement à la Mauritanie deux navires de pêche fabriqués localement, soutenant que cette opération “ouvre les opportunités aux opérateurs algériens de pénétrer le marché africain, notamment celui du Centre-ouest de l’Afrique”.

Facebook
Twitter