Prise en charge des difficultés d’exportation du groupe du ciment GICA - Maghreb Emergent

Prise en charge des difficultés d’exportation du groupe du ciment GICA

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les difficultés entravant les exportations du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GIGA) qui devront dépasser les 1 Mds Usd en 2022, seront pris en charge a indiqué un communiqué du ministère de l’industrie.

La situation du Groupe et ses perspectives ainsi que les problèmes se dressant devant la réalisation de ses objectifs, a été examinée, lors d’une réunion du ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, avec le président directeur-général de GICA et les responsables de ses filiales, notamment les grandes usines à forte capacité de production.

À cet effet, Zeghdar a promis, la prise en charge de toutes les préoccupations soulevées par les responsables du groupe pour faciliter l’exportation, notamment les problèmes logistiques liés au transport maritime et terrestre.

 Le ministre a entre autres donné des instructions pour l’élaboration d’un plan urgent renfermant les mesures à prendre à court terme pour améliorer la performance du groupe.

Notons que la rencontre a été également « l’occasion pour présenter la position du Groupe GICA sur le marché national en termes de possibilités de production et sa part de marché qui dépasse 50% ».

Nous rappelons que la production de GICA a dépassé 11 millions tonnes en 2020, un chiffre appelé à augmenter pour atteindre près de 17 millions tonnes en 2021. S’agissant des possibilités d’exportation du Groupe, le total des exportations a atteint, en 2020, près de 600 millions USD, un chiffre devant atteindre 1 Mds Usd à l’horizon 2022.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter