M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Prix des produits énergétiques : Attar veut revoir la question des subventions

Par Nabil Mansouri
octobre 26, 2020
Prix des produits énergétiques : Attar veut revoir la question des subventions

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, s’est exprimé ce lundi sur la question des subventions des produits énergétiques, en estimant qu’il faudrait "discuter sereinement" autour de ce sujet.

« Cette question des subventions doit être sereinement discutée », a indiqué le ministre de l’Energie lors de son passage sur les ondes de la radio nationale ce lundi, en précisant qu’il n’est nullement question de « toucher aux petits revenus ».

Dans cette même perspective, et au sujet de la rationalisation et de l'efficacité énergétique, Attar a souligné que cela doit se faire en priorité au niveau des secteurs de l'habitat et du transport. « Pour le transport, nous sommes en train d'accélérer la consommation de GPLc. Nous préparons également la mise en œuvre du gaz naturel carburant (GNC) », a-t-il expliqué.

« L’Algérie a consommé plus de 50 % de ses réserves d’hydrocarbures »

Par ailleurs, le ministre de l’Énergie, a déclaré que les réserves d’hydrocarbures de l’Algérie, sont constituées de 2,5 milliards de mètres cubes de gaz et de 1,7 milliard de tonnes de pétrole, dont « plus de 50 % du total ont été consommés à ce jour ».

Pour Attar, le gaz et le pétrole en particulier, ont besoin d’être exploités avec intelligence, faute de quoi, dit-il, au bout des dix années à venir « on va avoir des problèmes », l’essentiel étant, désormais, réservé à la consommation intérieure. « Parce que la priorité a été donnée à la consommation intérieure, les Algériens n’auront pas à s’inquiéter pour leur sécurité énergétique, au moins jusqu’en 2045 », a-t-il ajouté.

A ce sujet, le ministre rappelle que pour préserver et pérenniser ces ressources, il va falloir passer par des décisions « courageuses », d’abord, en tentant d’augmenter le niveau des réserves prouvées, et ensuite, en changeant leur mode d’exploitation, notant qu’on y « retire trop, sans tenir compte du taux de récupération ».

De plus selon le ministre, il s'agit de renouveler les réserves d'hydrocarbures, de changer le mode d'exploitation des gisements tout en développant l'économie d'énergie et le renouvelable.

Attar a rappelé, dans ce sens, que les recettes d'exportation d'hydrocarbures de l'Algérie pour l'année 2020 devraient atteindre 23,5 milliards de dollars si les cours du baril de brut se maintiennent autour de 40 dollars, alors que les mêmes recettes pour l'année 2019 étaient autour de 34 milliards de dollars.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Panne informatique mondiale : L’aéroport d’Alger rassure

L’aéroport international d’Alger tient à rassurer ses passagers et ses partenaires que ses opérations n’ont pas été touchées et ses systèmes informatiques restent pleinement opérationnels et sécurisés, suite à la… Lire Plus

Actualités

Les prix de la pomme de terre, la sardine et des fruits flambent sur les marchés en Algérie

Les prix de la pomme de terre enregistrent depuis le début du mois des hausses importantes. Sur le marché du détail, le produit est proposé entre 90 et 130 DA… Lire Plus

Actualités

Algérie : L’euro a augmenté à trois reprises sur le marché noir en juillet

Le taux de change de l’euro face au dinar algérien sur le marché noir a connu trois changements depuis le début du mois en cours. Des changements haussiers qui confirment… Lire Plus

Actualités

Panne informatique mondiale paralyse les aéroports, trains, télévisions et centres commerciaux

Une panne informatique mondiale à grande échelle a été constatée ce vendredi 19 juillet au matin. Celle-ci a frappé les systèmes informatiques d’entreprises en Australie, mais également dans d’autres pays… Lire Plus

Actualités

Startups : le ministre de l’Agriculture veut créer des micro-entreprises agricoles

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Youcef Cherfa, a révélé jeudi à Guelma le lancement prochainement de la création de micro-entreprises agricoles au Nord, dans les Hauts plateaux… Lire Plus