M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Selon un rapport de la BAD : l’Algérie enregistre une croissance de 4%

Par Maghreb Émergent
mai 28, 2022
Selon un rapport de la BAD : l’Algérie enregistre une croissance de 4%

Le rapport de la Banque Africaine (BAD), sur les perspectives économiques de l’Afrique pour 2022, fait ressortir que l’Algérie devrait cependant diversifier son économie. La banque recommande à l’Algérie de s’orienter «vers la pétrochimie, le gaz et les produits agricoles qui ont un fort potentiel d’exportation».

Pour la BAD, après le choc négatif de la pandémie et la chute des prix du pétrole en 2020, « l’économie algérienne a commencé à se redresser en 2021 avec une croissance de 4,0%, après une contraction de 4,9% en 2020. Selon la banque africaine, « la croissance a été soutenue par la reprise de la demande extérieure, principalement pour le pétrole, dont la production a augmenté et les prix sont en hausse».

La BAD note dans son rapport que cette amélioration des recettes pétrolières a partiellement compensé l’augmentation des dépenses d’investissement. « Ces évolutions, combinées à des mesures d’assainissement en 2021, ont permis de réduire le déficit budgétaire de 4,84 points de pourcentage», souligne le même rapport.

Par ailleurs, la BAD indique que «le déficit courant s’est amélioré de 5,1 points de pourcentage du PIB en 2021, grâce à l’augmentation du volume et du prix des exportations de pétrole, aux bons résultats des autres exportations (fer et acier) et aux mesures de compression des importations».

La banque estime que l’Algérie, qui est classée 10e parmi les producteurs mondiaux de gaz naturel, avec 2,2% de la production mondiale, « dispose d’un potentiel d’exportation énorme, avec de nouveaux projets gaziers dans le Sud-Ouest qui s’ajoutent à ceux de la région gazière d’Illizi dans le Sud-Est ». Elle fait remarqué, par contre, que cette production est « soumise aux contraintes d’une demande intérieure accrue et d’investissements insuffisants».

A cet effet, la banque africaine note que pour réduire la dépendance du pays au gaz naturel, qui représente plus de 93% de la production totale d’électricité, le programme d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique a été révisé en 2020. « Le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables a été chargé d’établir une capacité de 15 000 MW à partir de sources renouvelables d’ici 2035», souligne le rapport de la BAD.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Panne informatique mondiale : L’aéroport d’Alger rassure

L’aéroport international d’Alger tient à rassurer ses passagers et ses partenaires que ses opérations n’ont pas été touchées et ses systèmes informatiques restent pleinement opérationnels et sécurisés, suite à la… Lire Plus

Actualités

Les prix de la pomme de terre, la sardine et des fruits flambent sur les marchés en Algérie

Les prix de la pomme de terre enregistrent depuis le début du mois des hausses importantes. Sur le marché du détail, le produit est proposé entre 90 et 130 DA… Lire Plus

Actualités

Algérie : L’euro a augmenté à trois reprises sur le marché noir en juillet

Le taux de change de l’euro face au dinar algérien sur le marché noir a connu trois changements depuis le début du mois en cours. Des changements haussiers qui confirment… Lire Plus

Actualités

Panne informatique mondiale paralyse les aéroports, trains, télévisions et centres commerciaux

Une panne informatique mondiale à grande échelle a été constatée ce vendredi 19 juillet au matin. Celle-ci a frappé les systèmes informatiques d’entreprises en Australie, mais également dans d’autres pays… Lire Plus

Actualités

Startups : le ministre de l’Agriculture veut créer des micro-entreprises agricoles

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Youcef Cherfa, a révélé jeudi à Guelma le lancement prochainement de la création de micro-entreprises agricoles au Nord, dans les Hauts plateaux… Lire Plus