M A G H R E B

E M E R G E N T

Algérie

Seules 20% des personnes exerçant une profession libérale paient leurs cotisations à la CASNOS

Par Yacine Temlali
mars 30, 2015
Seules 20% des personnes exerçant une profession libérale paient leurs cotisations à la CASNOS

Evoquant les professions libérales dont les cotisations sont versées régulièrement, le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale des non salariés (CASNOS), Achek Youcef Chaouki, a souligné que les commerçants représentent 67% des affiliés, suivie par les artisans (12%) et les autres corps, à savoir les médecins, les avocats et les greffiers, alors que les agriculteurs arrivent en dernier.

 

 

Le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale des non salariés (CASNOS), Achek Youcef Chaouki, a annoncé lundi à Alger que 20% seulement des personnes exerçants une profession libérale s'acquittaient de leurs cotisations.

Lors d'une conférence de presse, Achek Youcef Chaouki a présenté les grandes lignes sur le développement de la caisse, soulignant que sur un total de 3 millions de personnes s'adonnant à une profession libérale en Algérie, 20% seulement s'acquittaient de leurs cotisations.

Des portes ouvertes sont organisées par la caisse, à travers tout le pays pour sensibiliser les personnes exerçant une profession libérale  à l'importance de payer leurs cotisations pour s'assurer ainsi qu'à leurs  ayants droits une couverture sociale et bénéficier d'un système de retraite, à l'instar des travailleurs salariés.

Evoquant les professions libérales dont les cotisations sont versées régulièrement à la caisse, le même responsable a cité la catégorie des commerçants qui représentent 67% des affiliés, suivie par les artisans (12%) et les autres corps, à savoir les médecins, les avocats et les greffiers, alors que les agriculteurs arrivent en dernier.

82% des affiliés paient "une infime partie" de leurs cotisations, ce qui ne leur permet pas de bénéficier d'une bonne retraite, a-t-il souligné.

Il a, à cet effet, appelé les personnes exerçant une profession libérale à se rapprocher des agences de la CASNOS pour verser leurs cotisations et partant accéder aux soins, notamment à travers le conventionnement avec les cliniques privées et les stations thermales, de par leur prise en charge en cas d'accident ou d'invalidité.

 

Modernisation

 

Concernant la modernisation de la Caisse,  Achek Youcef Chaouki a souligné que la CASNOS "a opté pour la même démarche entreprise par la CNAS en termes de prestations, en mettant une carte électronique à la disposition des affiliés et en accordant un intérêt particulier à la formation de toutes les catégories.

Elle a également procédé à l'ouverture d'une direction au niveau de chaque wilaya pour remplacer les annexes actuelles, en vue d'améliorer l'action de proximité, de rapprocher les services du citoyens et de développer l'accueil.

Parmi les autres aspects que la caisse oeuvre à développer dans le cadre de la modernisation, le responsable a évoqué la création d'un site Web, la lutte contre la bureaucratie par l'allègement des documents administratifs exigés, l'élargissement de l'utilisation de l'informatique et la création d'une base de données électronique pour la gestion des archives.

Concernant le paiement tardif des cotisations ou leur non paiement, M. Achek Youcef-Chaouki a indiqué que la caisse avait mobilisé 180 inspecteurs qui feront un travail de sensibilisation avant de recourir aux procédures de recouvrement forcé et à l'imposition de pénalités aux contrevenants.

Il prévoit que la nouvelle loi sur les mutuelles et l'application du décret exécutif sur la réorganisation de la caisse permettent aux affiliés de cette dernière de bénéficier d'une retraite à 100% au lieu de 80% actuellement et d'autre facilités en matière de paiement de leurs cotisations.