Startup : « Tarik Education Center » décroche la première place à Dubaï - Maghreb Emergent

Startup : « Tarik Education Center » décroche la première place à Dubaï

Facebook
Twitter

La startup algérienne “Tarik Education Center” a décroché la première place au concours intitulé : “Défi arabe pour l’internet des objets et l’intelligence artificielle”, organisé en marge du Salon international du multimédia et des technologies “Gitex Global” qui se déroule à World Trade Center de Dubaï du 16 au 20 octobre.

Les résultats du concours ont été annoncés par l’Association des ingénieurs électriciens et électroniciens, division de l’administration de la technologie (IEEE TEMS), en partenariat avec l’Université de Dubaï et l’Académie de la recherche scientifique et de la technologie et en collaboration avec Global Innovation & Entrepreneurship (GIE), avec la participation de groupes de 13 pays arabes.

La startup “Tarik Education Center” a été choisie pour son projet sur la création d’une plateforme numérique “Tarik” dédiée à l’enseignement de l’intelligence artificielle et la programmation pour les enfants à travers des jeux électroniques ludiques et faciles à comprendre.

Dans une déclaration à la presse, le fondateur de la startup, Tarik Gueham a exprimé sa fierté de cette distinction, indiquant que sa startup a décroché la première place “au vu de l’importance de la plateforme numérique qui permet à l’enfant arabe de passer d’utilisateur et consommateur de la technologie à un enfant innovant et créatif”.

Téléchargeable via “Play Store”, l’application permet aux enfants de 4 à 18 ans de suivre des programmes et des conseils scientifiques pour devenir créateurs et innovants.

Le responsable a indiqué que ce prix “honore l’Algérie et encourage la startup à développer les domaines de la technologie de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle en vue de trouver des solutions et des applications innovantes afin de contribuer au développement de la formation et de la créativité auprès des enfants. Organisé pour la septième fois consécutive, ce concours a connu plus de 5000 participants et vise à mettre la lumière sur le rôle prépondérant des techniques de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle dans la transition numérique.

Facebook
Twitter