Traitement des navires : une cellule de veille et de contrôle pour éviter la surcharge des ports - Maghreb Emergent

Traitement des navires : une cellule de veille et de contrôle pour éviter la surcharge des ports

Facebook
Twitter

Une réunion de coordination pour renforcer la chaine logistique de transport des céréales, des légumineuses et du lait a eu lieu dimanche, regroupant le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, et le ministre des Transports, Youcef Cherfa.

L’objectif principal de la réunion est d’assurer le déchargement des bateaux dans des délais rétrécis pour éviter la surcharge des ports, et diminuer les délais d’attente en rade des navires et l’exploitation optimale et équilibrée de tous les ports nationaux, selon un communiqué du ministère.

A cet égard, “une cellule de veille et de contrôle a été créée afin d’assurer les opérations de traitement des navires au niveau des ports dans les meilleurs conditions et ce 7/7”, ajoute la même source.

Dans le but de clarifier la nouvelle vision et la stratégie des deux secteurs, la réunion qui s’est déroulée au siège du ministère de l’Agriculture, a permis d’examiner plusieurs questions et dossiers communs, en présence de cadres des deux secteurs, des directeurs des ports au niveau national, de représentants de la Direction générale des douanes et du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, et des Directeurs généraux du groupe public de transport routier “Logitrans”, de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) et de l’Office national des aliments du bétail (ONAB), précise le communiqué.

L’occasion a permis aux deux ministres de présenter, lors de cette rencontre, un exposé détaillé sur “le renforcement de la chaine logistique concernant les opérations de transport”, notant que “toutes les procédures et mesures nécessaires ont été prises afin de soulever toutes les difficultés rencontrées”.

SS

Facebook
Twitter