Transport maritime : voilà sur quoi a porté la réunion des dirigeants des entreprises nationales avec le ministre - Maghreb Emergent

Transport maritime : voilà sur quoi a porté la réunion des dirigeants des entreprises nationales avec le ministre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Un exposé présenté par les dirigeants respectifs des entreprises nationales de transport maritime GATMA, CNAN-MED, CNAN-NORD et Nashco portant situation des compagnies au plan organisationnel et opérationnel, ainsi que certains obstacles auxquels elles sont confrontées, à l’instar du manque de la main d’œuvre spécialisée en la matière, de la maintenance des navires et du problème des conteneurs, a été présenté, samedi dernier, au ministre des Transports, Aissa Bekkai, lors d’une réunion spéciale.

Le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï, a appelé les directeurs et gestionnaires des sociétés nationales du transport maritime à revoir le mode de gestion de ces compagnies, à moderniser leurs systèmes et à les rendre plus rentables, loin des aides du Trésor public, à travers la rationalisation des dépenses et l’exploitation des moyens disponibles, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Dans ce cadre, M. Bekkaï a demandé aux directeurs de coordonner de façon permanente entre les différents acteurs dans le fret maritime, y compris les opérateurs privés, ajoute-t-on de même source. M. Bekkai a également instruit les directeurs et responsables des compagnies nationales de transport maritime d’élaborer un plan d’action et une vision globale pour aplanir les obstacles dressés devant ces établissements, les appelant à exploiter les capacités nationales disponibles en matière de fabrication de conteneurs en vue de booster l’économie nationale et préserver la devise.

A la question de la main d’œuvre, le ministre a insisté sur la coordination permanente avec l’Ecole supérieure maritime de Bousmail (Tipasa) qui offre des formations dans les différentes spécialités permettant de répondre aux besoins nationaux en termes de ressources humaines spécialisées et d’établir des bilans périodiques sur l’état de la flotte et l’évolution de son activité, selon le même communiqué.

De leur côté, les responsables de ces entreprises ont formulé une série de propositions pour le développement de la performance des sociétés et la promotion de leurs activités à travers la prospection des opportunités de partenariat avec les opérateurs locaux et internationaux ainsi que le renforcement des structures de formation pour assurer une main d’œuvre qualifiée.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter