M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Tunisie : Kaïs Saïed prévient contre la privatisation des entreprises publiques stratégiques

Par Maghreb Émergent
décembre 28, 2023
Tunisie : Kaïs Saïed prévient contre la privatisation des entreprises publiques stratégiques

Voulant conserver le statut social de l'État, le président tunisien, Kaïs Saïed, a révélé mardi, lors d'une visite dans une usine sidérurgique à Bizerte, qu'il y a "des plans visant à céder toutes les entreprises exerçant dans des secteurs vitaux". Il a précisé à l'occasion que la Tunisie "doit avoir une vocation sociale".

Lors d’une visite effectuée mardi à l'Usine El Fouledh ( la sidérurgie) à Menzel Bourguiba à Bizerte,  au cours de laquelle il a rencontré un certain nombre de ses responsables et employés, Saïed a indiqué que des secteurs vitaux comme la sidérurgie, le lait, le sucre, la santé et le fourrage ne doivent en aucun cas être cédés.

« L’Etat doit avoir le monopole de tout secteur convoité par quelque partie que ce soit », a-t-il précisé. Le président a donné l’exemple de la Société du Sucre de Béja, dont les stratégies, au cours des dernières années 70, visaient à produire 750 mille  tonnes de sucre, critiquant le programme d’ajustement structurel auquel a adhéré le pays depuis 1985.

Il a également fait référence aux hôpitaux publics qui sont vidés de leurs cadres médicaux au profit des cliniques privées. Pour le Président de la République, l'État qui n’est contre le secteur privé, doit assumer la responsabilité des secteurs vitaux, comme c'est le cas dans les États libéraux.

La Tunisie s’efforce d’investir dans les secteurs public et privé et s’oriente vers le développement du secteur privé, malgré les obstacles émanant de quelques responsables à la tête de certaines administrations ».  Le chef de l’Etat a, par ailleurs, pris connaissance, lors de sa visite, des différentes unités de travail et de production de l’entreprise, rencontré les employés et écouté leurs doléances.

Créée en 1962, la société Tunisienne de Sidérurgie « El Fouladh »  a démarré sa production en 1965. Société anonyme sous la tutelle du ministère de l’Industrie et de la Technologie, elle a pour objectif de fabriquer l’acier pour l’alimentation du marché national en ronds à béton.

Depuis plus de quarante ans, elle est l’unique usine sidérurgique dans le pays et donc la seule à produire de l’acier liquide et à le transformer en ronds à béton. Elle est dotée d’une capacité de production de 200.000 tonnes par an.  

Avec TAP