Tunisie: les investissements internationaux ont baissé de 28,8% en 2020

Tunisie: les investissements internationaux ont baissé de 28,8% en 2020

Les investissements internationaux en Tunisie ont baissé de 28,8%, entre 2019 et 2020, selon des données de la FIPA (Agence de Promotion de l´Investissement Extérieur)

Malgré leur baisse remarquable, les investissements étrangers ont permis de créer 9 630 postes d’emploi directs.

Ces investissements se répartissent entre investissements en portefeuille (-69,5%) et les investissements directs étrangers (-26%).

La régression des investissements internationaux est expliquée, en partie, par les répercussions de la pandémie de la Covid-19, qui ont impacté les flux des investissements internationaux dans la plupart des pays du monde.

Des statistiques internationales font état d’une baisse de l’ordre de 30 à 40%, des investissements internationaux, à travers le monde.

S’agissant de la Tunisie, le repli des investissements internationaux en 2020, a touché tous les secteurs notamment ceux de l’énergie, des industries manufacturières, des services et de l’agriculture à des taux allant de 3 à 31%.

Les investissements internationaux dans le secteur de l’énergie ont diminué de 31,8%.

Les investissements internationaux dans le secteur des industries manufacturières ont connu une baisse de 17% par rapport à 2019.

Le flux des investissements internationaux a aussi chuté de 44% dans le secteur des services et de 3,6% dans le secteur agricole.

Le flux des investissements internationaux, hors énergie, enregistré au cours de l’année 2020 a permis de réaliser 517 opérations d’investissement qui ont permis de créer 9630 postes d’emplois directs.

Parmi ces projets d’investissement, 76 opérations concernent des projets nouveaux ont permis de créer 1 973 nouveaux postes d’emplois.

Environ 441 opérations d’investissements portant sur des projets d’extension ayant permis la création de 7 657 emplois directs.

Les données de la FIPA ont révélé que le Grand Tunis a attiré 46% de ces investissements suivi par le Nord-Ouest.

La France demeure le premier investisseur étranger en Tunisie (38%), suivie par l’Italie, puis du Luxembourg, de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

Le Qatar est le premier investisseur arabe en Tunisie en 2020.