Un ancien pré-candidat à la présidentielle convoqué à Sétif - Maghreb Emergent

Un ancien pré-candidat à la présidentielle convoqué à Sétif

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Il était critique vis à vis du président Bouteflika et a continué de l’être dans « l’Algérie nouvelle ».

Le pré-candidat à l’élection présidentielle d’avril 2019, l’homme d’affaires Abdelhamid Madani, ancien footballeur au CRB, a été convoqué par la police de la ville de Sétif ce lundi 10 janvier.

L’ancien fondateur de Pacha Tour et propriétaire de l’Hôtel El Hidab croit savoir qu’il est poursuivi pour « offense au chef de l’Etat » et « atteinte à la sécurité nationale » à cause d’une de ses publications sur facebook.

Abdelhamid Madani dit s’attendre à être présenté au procureur de la république dans le contexte actuel de répression de toute forme d’expression pour les citoyens.

En 2018, il avait fait l’objet d’une mise sous contrôle judiciaire, poursuivi pour des chefs d’inculpation d’outrage au Chef de l’État et au Chef d’état-major de l’ANP et incitation au soulèvement contre le gouvernement pour des vidéos mises en ligne, sur les réseaux sociaux, dont une dans laquelle il a critiqué les autorités, notamment la gestion du dossier de la grève des médecins résidents. Il s’était dit « outré » par la manière avec laquelle ces derniers ont été réprimés le 3 janvier 2018.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter