Algérie: "Tôt ou tard nous serons amenés à utiliser le gaz de Schiste " (Ould Kaddour) - Maghreb Emergent

Algérie: « Tôt ou tard nous serons amenés à utiliser le gaz de Schiste  » (Ould Kaddour)

Facebook
Twitter

 

Concernant les réserves de pétroles et de gaz conventionnels, le P-DG de Sonatrach a assuré qu’elles étaient « énormes ».

 

« Tôt ou tard nous serons amenés à utiliser le gaz de Schiste « , a déclaré, aujourd’hui à Alger, le Président-directeur général de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour.

M. Ould Kaddour a indiqué, néanmoins, que  « les expériences vécues à Aïn Salah doivent être prises en considération pour ne pas commettre les mêmes erreurs à l’avenir », rapporte une dépêche de l’agence APS. D’après le P-DG, l’Algérie ira inévitablement vers le gaz de schiste mais le fera « dans de meilleures conditions en prenant en compte toutes les mesures nécessaires à la protection de l’environnement ». Il a fait remarquer, à ce propos, que la technologie a beaucoup évolué dans ce domaine précis.

« Si vous visitez actuellement les champs de gaz de Schiste, vous allez constater à quel point ils sont propres et respectueux de l’environnement », a-t-il dit. Concernant les réserves de pétroles et de gaz conventionnels, le P-DG de Sonatrach a assuré qu’elles étaient « énormes », précisant que leur découverte nécessitait aussi énormément de travail.

Il a signalé, en outre, que des négociations sont menées actuellement avec Exxon Mobil pour son installation dans le pays au moment ou le groupe Statoil a fait part de son intention de revenir en Algérie.

 

Facebook
Twitter