M A G H R E B

E M E R G E N T

Algérie

Bretelle vers le port de Mostaganem : Les obstacles entravant les travaux levés

Par Maghreb Émergent
juillet 31, 2018
Bretelle vers le port de Mostaganem : Les obstacles entravant les travaux levés
La situation des 31 km du projet de doublement de la bretelle reliant l'autoroute est-ouest au port de Mostaganem a été aplanie, a-t-on appris du chargé du suivi des travaux auprès de la direction des travaux publics.
Tous les obstacles entravant les travaux de ce projet ont été levés, notamment ceux concernant l’expropriation en cours d’élaboration au niveau des Directions de la règlementation et des affaires générales (DRAG) et des domaines, a indiqué Sekkak Abderrazak. Il a signalé l’établissement récent des décisions de cession et d’indemnisation des propriétés d’une valeur globale de 600 millions de dinars. Il a été recensé 323 personnes concernées par l’expropriation pour utilité publique, notamment des terres relevant du secteur privé et de l’Etat totalisant une superficie de 180 hectares dans les communes de Sayada, Khair-Eddine, Sour, Ain Tedelès et Oued El-Kheir . M. Sekkak a déclaré que des citoyens concernés par l’expropriation n’ont pas accepté le montant d’indemnisation et  leurs cas seront tranchés par la justice. Par ailleurs, l’opération de transfert des réseaux d’eau potable et d’électricité sera bientôt lancée. Les travaux d’installation de bases de vie des entreprises de réalisation sont actuellement en cours. A noter que les travaux portant sur l’ouverture de pistes pour les chantiers tirent à leur fin pour permettre le lancement effectif du projet. Le projet de cette route reliera le port de Mostaganem à l’autoroute Est-Ouest au niveau de l’échangeur de Hmadna (Relizane) sur une longueur de 66 km dont 33 km à Mostaganem et le restant à Relizane. La réalisation du projet est confiée à l’Agence nationale des autoroutes à travers un groupe d’entreprises nationales pour un délai de 24 mois. Cet axe permettra de conférer une fluidité à la circulation surtout concernant les poids lourds de et vers le port de Mostaganem, en plus d’impulser le développement de par sa proximité de la zone industrielle de Sidi Khettab (Relizane). A.Lotfi