Le Maroc travaille son image de destination touristique à l’international

Le Maroc travaille son image de destination touristique à l’international

 

Jouissant d’une opinion très favorable chez les touristes étrangers, le Maroc compte renforcer son accessibilité pour dépasser la barre de 12 millions de touristes étrangers en 2016.

 

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) prévoit d’accueillir  plus de 12 millions de touristes étrangers en 2014. Un objectif ambitieux pour l’ONMT qui table sur un taux de croissance annuel moyen de 8 % durant la période de 2014-2016. En 2013, le Maroc devrait accueillir près de 9 millions de touristes étrangers, selon les prévisions de clôture du secteur. Pour l’année 2014, l’ONMT prévoit un nombre de 10,7 millions d’arrivées aux poste-frontières, avec des recettes de plus de 7 milliards de dollars.

Les prévisions de l’ONMT se basent sur l’attractivité de la destination Maroc qui bénéficient toujours d’une opinion très favorable chez les touristes étrangers. Selon les résultats du Baromètre de l’activité touristique pour le 3ème trimestre, l’indice d’attractivité du Maroc a atteint un score de 89 points sur 100. Ce baromètre réalisé par  l’Observatoire marocain du tourisme est défini à partir d’une combinaison de la satisfaction globale, de l’intention de retour, de la recommandation des touristes, ainsi que de l’avantage concurrentiel par rapport à d’autres destinations.

Le royaume du Maroc, pour qui le secteur touristique représente 7,2% du PIB, générant 20% des recettes globales en devises, compte consolider ce positionnement à l’international de la destination Maroc en renforçant les actions marketing de l’ONMT. Dans le plan d’action 2014-2016 de l’Office, il est prévu « un important programme de partenariat à long terme en matière d’aérien avec les compagnies à forte valeur ajoutée et la prospection de nouvelles compagnies aériennes régulières et low-cost sur les destinations prioritaires ».

Repositionner la destination Maroc sur les marchés prioritaires

Les actions en faveur du repositionnement de la destination Maroc ont déjà commencé avec  les discussions engagées par le Directeur général de l’Office et le ministère du Tourisme pour le renforcement des liaisons aériennes avec les marchés prioritaires du Maroc. Le Royaume Uni, la Pologne et l’Espagne sont entre autres les marchés émetteurs convoités par le Maroc.

Le DG de l’ONMT, Abderrafie Zouiten, s’est engagé à doubler le nombre de touristes britanniques au Maroc pour atteindre la barre d’un million de touristes d’Angleterre à l’horizon 2016, contre 500.000 actuellement. Il compte pour cela, porter le nombre de fréquences au départ de la Grande-Bretagne vers le Maroc de 58 à 72 vols hebdomadaires pour la saison d’hiver 2013-2014. Les mêmes actions sont entreprises avec la Pologne et l’Espagne dont l’objectif à terme est d’atteindre  130 000 arrivées de touristes polonais et 2,6 millions de touristes espagnols.

Parallèlement au plan de repositionnement à l’international, le Maroc compte engager près de 8,5 milliards de dollars d’investissements touristiques ciblés avec  la réalisation de grands projets structurants à l’horizon 2020 dont 2 milliards en 2014 pour une capacité d’hébergement supplémentaires de 28.000 lits.

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *