Marché immobilier : l’Algérie au top cinq dans le monde arabe pour 2024 - Maghreb Emergent

Marché immobilier : l’Algérie au top cinq dans le monde arabe pour 2024

Facebook
Twitter

Le marché immobilier en Algérie est parmi les plus grands dans le monde arabe, selon une récente enquête de Bloomberg.

Ce marché est dominé dans le monde arabe par l’Arabie saoudite, avec une valeur attendue en 2024 de 2,100 milliards de dollars, avec un taux de croissance estimé à 2 %. Le Maroc vient en deuxième position avec une valeur de 1,630 milliards de dollars et un taux de croissance de 4 %.

La troisième place est revenue à l’Égypte, avec une valeur attendue de 1,450 milliards de dollars en 2024, affichant le taux de croissance le plus élevé dans la région arabe, à 10 %.

L’Irak occupe la quatrième place avec une valeur attendue de 1,120 milliards de dollars et un taux de croissance de 6 %.

L’Algérie au cinquième rang

Dans la cinquième position, on retrouve l’Algérie, avec une valeur de 990 millions de dollars et un taux de croissance prévu de 4 %, selon les données de Bloomberg.

Elle est suivie par le Koweït, avec 840 millions de dollars comme valeur attendue sur le marché immobilier cette année, avec un taux de croissance de 2 %.

Quant aux Émirats arabes unis, ils se positionnent à la septième place, avec une valeur de 720 millions de dollars et un taux de croissance prévu de 4 %. Ils sont suivis par la Jordanie à la huitième position, avec une valeur de 664 millions de dollars et un taux de croissance de 10 %.

Le Liban arrive en neuvième position dans le monde arabe, avec 643 millions de dollars et une croissance estimée à 3 %. Il est suivi par le Soudan à la dixième place avec un taux de croissance de 5 % et une valeur attendue de 558 millions de dollars, suivi par le Qatar avec 486 millions de dollars, puis la Tunisie avec 350 millions de dollars.

À la treizième position, on retrouve Oman avec une valeur attendue de 325 millions de dollars, suivi par Bahreïn en dernière position avec une prévision de 85 millions de dollars en 2024.

Facebook
Twitter