M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Partenariat: l’Algérie et la Chine consolident leur coopération stratégique

Par Maghreb Émergent
novembre 8, 2022
Partenariat: l’Algérie et la Chine consolident leur coopération stratégique

L'Algérie et la Chine ont consolidé leur partenariat avec la signature du deuxième Plan quinquennal de coopération stratégique globale 2022-2026. L’accord a été conjointement signé par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra et son homologue chinois, Wang Yi.

Depuis l'établissement des relations de partenariat stratégique global entre l'Algérie et la Chine, ce plan est "le deuxième du genre à être signé entre les deux pays dans le domaine de la coopération », précise un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Ce plan vise, poursuit la même source, « la poursuite de l'intensification des contacts et de la coopération entre l'Algérie et la Chine dans tous les domaines ».

"il s’agit de l'économie, du commerce, l'énergie, l'agriculture, les sciences et technologies, l'espace, la santé et la culture, outre le renforcement de l'harmonisation des stratégies de développement entre les deux pays", note le communiqué.

Selon le ministère des Affaires étrangère, l’Algérie et la Chine comptent saisir l'opportunité de la mise en œuvre de ce plan quinquennal pour « approfondir leur coopération pratique dans tous les domaines, au service de la consolidation des relations de partenariat stratégique global entre les deux pays et au bénéfice des deux pays et peuples amis ».

Principal partenaire économique de l'Algérie, la Chine a une présence importante en Algérie depuis le début des années 2000.

Elle occupe depuis 2013, la place de premier fournisseur du pays. Les échanges sont passés entre les deux pays de 200 millions de dollars en 2000 à 9,1 milliards de dollars en 2018, faisant ainsi de l'Algérie le cinquième partenaire de la Chine au niveau du continent africain.

Pas moins de 40 000 travailleurs chinois exercent en Algérie, ce qui représente la plus importante communauté étrangère du pays et la deuxième du continent africain. Les Chinois ont supplanté les pays européens et même américains dans presque tous les grands projets d'infrastructures.