Travaux publics : les entreprises turques appelées à réaliser des lignes ferroviaires en Algérie - Maghreb Emergent

Travaux publics : les entreprises turques appelées à réaliser des lignes ferroviaires en Algérie

Facebook
Twitter

Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base, Lakhdar Rakhroukh a appelé les hommes d’affaires et les entreprises turques à contribuer à la réalisation de projets communs dans le domaine des infrastructures de base, notamment la réalisation de lignes ferroviaires.

L’appel a été lancé lors du Forum économique algéro-turc du secteur des travaux publics, présidé par Rakhroukh et le ministre turc des Transports et de l’infrastructure, Abdulkadir Uraloglu, en présence du vice-ministre turc et de l’ambassadeur turc en Algérie, ainsi que des P-DG de plusieurs groupes et entreprises économiques, algériens et turcs, activant dans le domaine des travaux publics et des infrastructures.

Le ministre a mis en avant la volonté des opérateurs économiques des deux pays de construire des relations économiques solides en exploitant les opportunités disponibles pour la réalisation de projets d’intérêt commun.

Il a indiqué que le forum “ouvrira la voie à de nouvelles opportunités pour les hommes d’affaires et les entreprises des deux pays afin d’examiner la possibilité de mettre en place des projets dans le cadre de partenariats communs”, ce qui permettrait l’accès aux marchés internationaux.

À ce propos, le ministre a également rappelé les investissements engagés par l’Algérie ces dernières années dans le secteur des travaux publics et des infrastructures de base, notamment pour les installations ferroviaires visant à élargir le réseau ferroviaire national qui va relier les différentes régions du pays (sud et nord) et s’étendre à quelques pays africains voisins.

Il a affirmé que l’Algérie progressait de manière constante vers le développement du secteur ferroviaire en renforçant et en modernisant le réseau, grâce à la mise en œuvre d’un plan national visant à atteindre 6.000 km de voies ferrées à court terme, pour atteindre 15.000 km à moyen terme.

Facebook
Twitter